Hiro’a n°160 – Pour vous servir : Le jeu du patrimoine proposé en reo tahiti

Musée de Tahiti et des îles (MTI) – Fare Manaha

Rencontre avec Miriama Bono, directrice du Musée de Tahiti et des îles. Texte : Lucie Rabréaud – Photos : Archives – Pascal Bastianaggi

 

Le jeu du patrimoine proposé en reo tahiti

jeu du patrimoine

Moins de deux ans après la création du jeu du patrimoine au Musée de Tahiti et des îles, voici sa version tahitienne ! Pour faire d’un dé, deux coups : apprendre le patrimoine tout en révisant le reo tahiti.

C’est en décembre 2018 que Miriama Bono, la directrice du Musée de Tahiti et des îles, a l’idée de transformer une dalle de béton dans les jardins du Musée en jeu de l’oie géant, version polynésienne. Et ce jeu du patrimoine, à destination des scolaires –  mais les grands peuvent également y jouer  –, est maintenant disponible en reo tahiti. C’est le recrutement en CAE (contrat d’aide à l’emploi) d’une étudiante alors en licence de reo tahiti à l’université qui a permis à cette version de voir le jour. « Elle a travaillé sur la traduction mais aussi l’adaptation du jeu car il ne suffit pas de transcrire le français en tahitien, il faut interpréter certains mots qui n’existent pas ou des concepts différents selon la langue », explique Miriama Bono. Un travail qui a ensuite été validé par des professeurs de l’université et testé par les élèves de Speak Tahiti – Paraparau Tahiti. Le jeu est disponible de deux façons  : au Musée de Tahiti et des îles sur la grande dalle dans les jardins ou bien en plateau. Dans la seconde option, les enseignants doivent envoyer un mail à la direction du Musée ([email protected] museetahiti.pf), les questions leur sont transmises par mail et les plateaux prêtés par le Musée.

Pour mieux connaitre le pays et sa langue

L’objectif de ce jeu du patrimoine est simple  : permettre aux enseignants et à leurs élèves de mieux connaitre le patrimoine de la Polynésie française. Ce sont des élèves de 4e du collège MacoTevane qui ont planché sur les questions et les règles du jeu. En reprenant le principe du jeu de l’oie, trente-deux cases ont été prévues. « On a eu à notre disposition des documents écrits et des vidéos fournis par le Musée. Les élèves de 4e se sont attelés à la tâche. Ils ont fait des recherches pour concevoir les questions et ont travaillé sur les règles du jeu  », expliquait Vaihere Tunutu, professeure de français et de reo tahiti du collège, au magazine Hiro’a au lancement du jeu. Beaucoup de questions concernent les collections du Musée, la nature, le patrimoine mais également la mythologie polynésienne. Plusieurs niveaux existent et les enfants peuvent y jouer dès 8 ou 9 ans. Proposer la version tahitienne était l’objectif du Musée pour permettre aux joueurs de non seulement mieux connaitre leur pays mais également leur langue.


Pratique

  • Pour profiter de la version géante du jeu du patrimoine dans les jardins du Musée  : inscription au préalable à [email protected] (selon les conditions sanitaires en application). Un référent du Musée accompagnera les classes sur le jeu.
  • Pour jouer sur des plateaux : envoyer une demande par mail à [email protected] afin d’obtenir les questions. Il faut ensuite venir au Musée récupérer les plateaux qui sont prêtés par l’établissement.

You may also like...