N°113 – Regards contemporains sur le tiki

 

Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manahaa3c0442a-b287-446f-9f33-da25fd069182

 

Rencontre avec Miriama Bono, conseillère culturelle au ministère de la Culture, et Gwenola Rioual, attachée d’administration au Musée de Tahiti et des Îles.

 

 

 

Depuis le mois de septembre 2016 et jusqu’en mars 2017, le Musée de Tahiti et des Îles accueille l’exposition TIKI, qui permet au public de découvrir de nombreuses œuvres connues et moins connues parmi les tiki de l’art marquisien. Bien au-delà de la représentation d’un patrimoine ancestral, l’événement fait également entendre et voir des artistes du 21ème siècle par qui l’héritage culturel du tiki se déploie dans notre monde contemporain.

 

Pour commencer l’année 2017, le Musée de Tahiti et des Îles propose un superbe programme culturel et artistique autour du tiki, comme autant de manières de regarder ce symbole autrement et de (re)découvrir son patrimoine. Du 27 février au 3 mars, des artistes sculpteurs, peintres et graffeurs, installeront ou réaliseront dans les jardins du Musée leurs œuvres s’affranchissant des codes traditionnels de la représentation du tiki. HTJ, Cronos, Kanaky, Oreus, Abuze, Gotz, Eric Ferret, Jonathan Mencarelli, etc., donneront à voir le tiki de manière inédite et surprenante. « L’objectif de cette manifestation est d’offrir aux artistes et au public un cadre et un thème – le tiki – propices à l’éveil de leur créativité, précise Miriama Bono, conseillère culturelle au ministère de la Culture qui participe à l’organisation de l’évènement. Leur seule contrainte est de créer des œuvres en plein air. »

 

Tiki entre dans la danse

 

Pour poursuivre et mettre en valeur cet échange avec le public, une soirée « mise en lumière » des œuvres entièrement gratuite est prévue le 3 mars dans les jardins du Musée. Des musiciens et des danseurs contemporains et de ‘ori tahiti réaliseront des performances autour des œuvres qui seront illuminées. « Il s’agira d’un parcours dansé au milieu des œuvres installées dans les jardins du Musée », explique Miriama. La volonté est de faire dialoguer différentes expressions artistiques autour du concept tiki, afin de les rendre accessibles à un large public. »

Une soirée originale qui promet d’emporter les visiteurs dans un univers singulier, où chacun pourra puiser son inspiration. Les créations seront ensuite exposées dans les jardins du Musée jusqu’au 19 mars. Parallèlement à l’événement, la galerie Winkler proposera également une exposition sur le tiki du 23 février au 7 mars.

 

Encadré

Gotz, artiste

« Le projet m’a tout de suite intéressé. Le fait d’échanger avec d’autres artistes, de créer une œuvre qui soit proche du public, le thème du tiki et l’espace du Musée, sont autant de raisons qui m’ont donné envie de participer. J’ai longuement réfléchi à ce que je pourrais imaginer. Le tiki A’a, originaire des Australes, m’a toujours fasciné. Il contient, en relief, d’autres tiki. C’est un tumu, un tronc commun duquel naissent les autres. Je m’en suis déjà inspiré dans de précédentes peintures. Mon travail pour cet événement sera également inspiré de cette œuvre : je souhaiterais faire naître des tiki du tronc d’un arbre. L’idée est d’avoir quelque chose de vivant, qui représente le lien entre la terre (l’arbre) et le spirituel (le tiki). »

 

 

—————

 

Concours d’arts plastiques pour petits et grands !

 

De l’étrangeté de certaines formes du tiki jusqu’aux fascinantes histoires qu’ils racontent, ces objets sont une merveilleuse source d’inspiration pour tous, des plus petits aux plus grands. En partenariat avec la Direction Générale de l’Education et des Enseignements, le Musée de Tahiti et des Îles a lancé un concours d’arts plastiques à destination des écoles de la Polynésie française (cycles 1, 2, 3, 4, lycées et CJA) et du grand public sur le thème du tiki.

Dessins, sculptures, peintures, créations numériques : tous les supports et toutes les matières sont possibles pour exprimer une vision personnelle et créative du tiki ! La date limite du dépôt des œuvres est fixée au 10 février pour les scolaires et au 17 février, avant 15h, pour le grand public (le règlement est disponible sur le site www.museetahiti.pf). Le jury, composé de représentants du Ministère de la Culture, du Musée de Tahiti et des îles, de la Direction Générale de l’Education et des Enseignements, du Centre des Métiers d’Art et de l’association des Amis du Musée de Tahiti et des îles, décernera 3 prix par catégorie pour les deux concours (par cycles pour les écoles). Les lauréats seront annoncés le 3 mars, lors de la soirée « mise en lumière ». Les œuvres de ces derniers seront exposées au Musée du 3 au 17 mars, en écho à la semaine du Patrimoine prévue du 13 au 17 mars.

 

Regards contemporains sur le tiki : Pratique

– Au Musée de Tahiti et des Îles

– Exposition TIKI jusqu’au 19 mars (salle d’expositions temporaires)

– Performances d’artistes peintres, sculpteurs et graffeurs du 27 février au 3 mars (jardins du Musée). Exposition des œuvres du 3 au 19 mars

– Soirée mise en lumière et remise des prix des concours d’arts plastiques le 3 mars, à partir de 18h (entrée libre) – Accès à l’exposition TIKI au tarif de 700 Fcfp pendant la soirée

– Exposition des lauréats du 3 au 17 mars dans les déambulatoires du Musée

+ d’infos : 40 54 84 40 – www.museetahiti.pf et sur FB Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha

 

 

You may also like...