Hiro’a n°142 – Culture bouge : Centre des Métiers d’Art – Pu ha’api’ira’a toro’a rima’i

Rencontre avec Tokainiua Devatine, professeur d’histoire et de civilisations polynésiennes au centre des métiers d’art et Kaha Brown, directrice de Tahiti Expert Events. Texte : ASF – photos : CMA et Tahiti Experts Events

 142 CB pirogue de guerre à Nantes

Deux pirogues au mouillage à Nantes

La Polynésie française participe au salon La Mer XXL, à Nantes où elle met en avant le thème de la navigation ancestrale avec la valorisation de la pirogue polynésienne. Deux maquettes de pirogue réalisées au Centre des métiers d’art ont embarqué dans ce projet.

Jusqu’au 10 juillet, la ville de Nantes accueille La Mer XXL, une exposition hors norme autour du thème de l’océan, ses ressources, ses richesses… La Polynésie française y est présente avec un stand de 200 m2. Conçu par la société Tahiti Expert Events sur commande du Pays (vice-présidence, ministère du Tourisme et ministère de la Culture), cet espace polynésien met à l’honneur le thème de la navigation ancestrale et moderne. La pirogue, au centre du sujet, y est abordée de façon multiple : depuis le volet historique de peuplement du Pacifique jusqu’au renouveau du va’a en passant par l’angle identitaire.

Deux maquettes du CMA

Pour l’occasion, le Centre des métiers d’art a prêté deux maquettes. La première, que nous avons déjà présentée dans notre édition de janvier 2019, est une petite pirogue traditionnelle fabriquée par Viri Taimana, le directeur du CMA : une coque de soixante centimètres de longueur, deux ΄īato et un balancier en bois, ainsi qu’un grand mât et une voile haute et étroite en paeore. Outre sa forme très ancienne, la particularité de cette maquette tient à sa motorisation téléguidée. L’idée est de démontrer que lorsque les navigations entre archipels, puis entre îles ont été peu à peu interdites, les anciens ont développé une nouvelle approche de la navigation afin de ne pas être coupée de celle-ci. Les ΄aumoa témoignent de cette ancrage de la population à la mer. Créer une maquette téléguidée participe aujourd’hui à cette invitation faite aux enfants et à leurs parents à se réapproprier notre espace maritime.

La seconde maquette, principale pièce de l’exposition, est impressionnante par son envergure : deux mètres de long sur un mètre de large. Il s’agit de la reproduction d’une pirogue de guerre (va’a tama’i) utilisée pour la conquête des îles. Elle se compose de deux coques et d’une plateforme sur laquelle se tenaient debout les guerriers lors des combats navals. Cette plateforme se nomme tūti’i, tout comme les colonnes, figures de proue sculptées à l’avant et à l’arrière de la pirogue. Grandeur nature, les pirogues de guerre faisaient trente mètres de long et pouvaient accueillir une centaine de personnes : rameurs, chefs de guerre et guerriers prêts à attaquer l’ennemi à la fronde et à la lance. Ici pas de métal, uniquement du bois et des ligatures en fibre de coco… L’ouvrage force le respect. Fabriquée par Ludovic Tchong, élève du CMA, dans le cadre d’un devoir en sculpture et modélisme, cette maquette de pirogue en bois de tāmanu est aujourd’hui à la vente. À Nantes, elle est encadrée par deux tiki spécialement conçus par Tahiti Expert Events pour l’événement.

Dans le stand polynésien, les visiteurs peuvent trouver également un espace « musée » avec plusieurs objets anciens prêtés pour l’occasion par un collectionneur privé, des panneaux sur l’exposition va’a initiée par le musée de Tahiti et des îles et un focus sur Tupaia qui rencontra Cook il y a 250 ans et entra ainsi dans l’histoire polynésienne.

Une exposition à ne pas rater si vous êtes de passage en France !

————————

Pratique

La Mer XXL

Jusqu’au 10 juillet

Parc des expositions à Nantes

www.lamerxxl.com

You may also like...