N°124 – Une semaine polynésienne autour du massage à Faa’a

 

Service de l’Art Traditionnel (ART) – Pu ‘ohipa rima’iFabiola Tupana 01

Maison de la Culture (TFTN)- Te Fare Tauhiti Nui

 

Les artisans de la fédération Faa’a i te Rima veavea continuent d’organiser chaque mois une semaine polynésienne dédiée à un savoir-faire artisanal. Ce mois-ci, c’est le massage qui est mis à l’honneur dans l’enceinte du fare pote’e de l’artisanat. « Les exposants de l’extérieur sont les bienvenus. Des horticulteurs vont ainsi participer, ils viendront avec des plantes médicinales qui accompagnent les massages », explique Fabiola Tupana, la présidente de la fédération de Faa’a. Aux côtés de ces invités, les artisans proposeront des ateliers gratuits et feront des démonstrations de vannerie, de couture, de création autour des coquillages… Les visiteurs pourront également acheter les produits fabriqués par les membres de la fédération. Mise en place en septembre 2016, cette semaine polynésienne est depuis une véritable réussite. L’événement permet à la population de se rendre compte de l’énergie déployée par ces artisans pour faire vivre les savoir-faire traditionnels. Certains d’entre eux viennent tous les jours travailler au fare pote’e de la mairie.

 

Où et quand ?

 

Du 22 au 28 janvier

Fare artisanat de la mairie de Faa’a

 

+ d’infos : artisanat.pf, la page Facebook : Service de l’Artisanat Traditionnel, ou au 40 54 54 00

Faites-nous rire !

Le Tahiti comedy show – Pute ‘ata revient en mars pour une quatrième édition. Après nous avoir fait découvrir des talents comme Papa Tihota, Mickey Spitz, Trishka, ou encore Mana et Teiki, la Maison de la culture et l’Union polynésienne pour la jeunesse se remettent en quête de talents de l’humour. Les candidats passeront d’abord un casting, les 13 et 14 mars, lors duquel ils présenteront une saynète sur un thème de leur choix. Comme l’an passé, il est possible d’y participer dès l’âge de 13 ans, dans la catégorie Teen. Après l’épreuve du casting, les sélectionnés bénéficient d’un coaching assuré par Léonore Canéri. Cette fois, il a lieu plus d’une semaine avant la finale « pour permettre aux candidats de bien intégrer les conseils donnés », précise Vaiana Giraud, responsable de la production et de la communication à la Maison de la culture. Ce concours permet aux jeunes humoristes polynésiens de se faire repérer sur la scène locale. Il leur offre aussi la possibilité de se rendre en France. Le grand gagnant partira à Paris, en juin, où il sera coaché par Guillaume Segouin, du Conservatoire des Mureaux. « Les gagnants font beaucoup de scènes sur place, devant parfois 300 personnes », raconte Vaiana Giraud. L’an dernier, Teiki a eu la chance de faire l’ouverture de la finale du Kandidator, une sorte de Nouvelle star des humoristes. Si vous voulez marcher sur ses traces, contactez la Maison de la culture, 40 50 31 11, ou l’UPJ, 40 50 82 20.

Les dates clés

13 et 14 mars : auditions au petit théâtre de la Maison de la culture

19 et 20 mars : coaching des finalistes

29 mars : finale au grand théâtre de la Maison de la culture

Juin : tournée à Paris

 

You may also like...