Rencontre avec Theano Jaillet, directrice du Musée de Tahiti, Brenda Chin Foo, responsable du Musée Gauguin, et Nathalie Buart, directrice adjointe du Service de l’Artisanat Traditionnel.

Musée de Tahiti et des Iles – Te Fare Manaha

Service de l’Artisanat Traditionnel – Pu Ohipa Rima’i

 

Le Musée Gauguin en transit au Musée de Tahiti

 

Le 1er février 2013, le Musée Gauguin de Papeari a fermé ses portes au public le temps d’être rénové. Une partie de la collection d’œuvres a été transférée au Musée de Tahiti et des Îles pour y être abritée, mais aussi inventoriée, en attendant la réouverture de l’établissement en 2014.

 

Le Musée Gauguin a été créé en 1964 à l’initiative du Père O’Reilly et grâce à l’appui financier de la Fondation Singer-Polignac. Il est dédié aux œuvres et à la vie de l’artiste Paul Gauguin en Polynésie et possède une collection d’environ 350 œuvres, essentiellement des dessins et des peintures – dont un Modigliani, un Buffet, tableaux donnés par la veuve du galeriste Henri Bing – ainsi que cinq objets originaux de Gauguin : trois cuillères sculptées en bois, une céramique et un bois gravé appelé « Te Atua », des gravures et des lettres. Le reste de la collection est constitué de reproductions de tableaux de celui que les Marquisiens appelaient Koké, mais aussi de dons d’artistes internationaux (Crocq, Kijno, Mordvinoff…).

Le Musée Gauguin est en travaux depuis le début de l’année et une partie de ses collections ont trouvé temporairement refuge au Musée de Tahiti et des Îles, le temps de remettre aux normes les salles d’expositions et de réserve. « Il était essentiel de garantir à cette collection du Pays une conservation adéquate », expliquent d’une seule voie les deux responsables d’établissements.

Le Musée de Tahiti a mis à disposition du Musée Gauguin son laboratoire et sa salle de quarantaine, ainsi qu’un ordinateur doté d’un logiciel d’inventaire. Une collaboration précieuse qui a permis à Anne-Louise Amanieu, régisseur d’œuvres diplômée de l’école de Louvre, prestataire pour le musée Gauguin, de procéder à l’inventaire et au constat d’état de la collection.

Si une grande partie des objets transférés a d’ores et déjà réintégré les salles de stockage du Musée Gauguin, quelques tableaux sont destinés à rester au Musée de Tahti et des Îles jusqu’à la rénovation complète des salles d’exposition de Papeari. Conformément à la procédure, ces œuvres ont subi un traitement particulier (désinsectisation, surveillance, etc.) avant d’être intégrées dans les réserves. Elles ne seront pas exposées : le public pourra (re)découvrir ces œuvres lors de la réouverture du Musée Gauguin en janvier  2014, qui présentera un parcours muséographique actualisé axé sur la rencontre des cultures polynésiennes et européennes depuis l’époque de Gauguin jusqu’à aujourd’hui. Son histoire, ses séjours à Tahiti et aux Marquises, l’héritage qu’il a laissé à ses contemporains seront autant de thèmes à explorer.

 

Du nouveau du côté du service de l’Artisanat Traditionnel

www.artisanat.pf 

Le service de l’Artisanat inaugure son nouveau site Internet, que vous pouvez consulter dès à présent sur www.artisanat.pf. Réalisé dans des tonalités dynamiques, à l’image de l’équipe du service de l’Artisanat, ce site présente de manière agréable  la vivacité des artisans polynésiens et du travail mené en leur faveur par le gouvernement. Le public comme les artisans trouveront sur cette interface les évènements, les actualités et l’agenda en ligne, ainsi que certains formulaires à télécharger, des conseils (création d’une association, carte de recensement des artisans…) et d’autres liens utiles. Une rubrique est consacrée aux différents fare artisanaux que l’on peut visiter aux quatre coins des archipels polynésiens : adresses, contacts, horaires, tout y figure !

Un outil incontournable pour les artisans qui souhaitent se faciliter la vie et pour les amateurs d’artisanat polynésien qui ne veulent rater aucune manifestation !

 

You may also like...