TFTN

Historique

Evolution statutaire :

Lancé au début des années 1960 par André Malraux, alors Ministre des affaires culturelles, le concept de « Maison de la » a pour objet d’offrir à tous ceux qui le souhaitent un accès direct et aisé à la . Fondée sur le principe de l’association – loi 1901, la première voit le jour en France en 1964.
Un peu moins de 10 ans plus tard, sous la présidence de Georges Pompidou, apparaît en 1971 à Papeete la Maison des Jeunes – Maison de la Culture (MJMC), sur un remblai créé par l’Etat près du quartier Paofa’i.

Elle change de mains et de statut le 23 septembre 1980 en devenant Office Territorial d’Action Culturelle (OTAC) sur délibération de l’Assemblée territoriale… Un nom dont elle a bien du mal à se défaire aujourd’hui !
Enfin le 09 avril 1998 à la suite d’une nouvelle délibération, la structure se transforme en établissement public administratif (EPA) et devient Te Fare Tauhiti Nui – Maison de la Culture ().

Ces évolutions illustrent bien un propos d’André Malraux, qui répondait, lorsqu’on lui demandait sa définition de la Culture : « Nous ne savons pas ce que c’est, mais nous le cherchons ensemble. »
Une conception toujours d’actualité, que notre travail concrétise un peu plus chaque jour…

Les directrices et directeurs de la Maison de la Culture :

MJMC : Melle Marie-Claire VALENE, M. Jean-Jacques LAURENT, M. Henri HIRO qui marqua vivement l’ culturelle locale en initiant un véritable renouveau – voire une renaissance – des valeurs et de l’ polynésiens en littérature et théâtre notamment.

OTAC : M. Geffry SALMON, M. Francis STEIN, M. Gérard COWAN.

TFTN : M. Jean-Marc PAMBRUN, écrivain, M. Georges ESTALL, M. Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU qui est actuellement à la tête de cet établissement.

Les missions

Ses missions sont définies par la délibération n° 98-24 APF du 09 avril 1998, modifiant la délibération n° 80-126 du 23 septembre 1980.

Elles prennent deux directions complémentaires : l’animation et la diffusion de la culture en française, en favorisant les activités et les créations artistiques sous toutes ses formes, ainsi que l’organisation et la promotion des manifestations populaires dont en particulier la culture ma’ohi, sur le plan local, national et international.

  • Encourager et valoriser la production des activités et des œuvres culturelles et artistiques,
  • Concourir à l’animation et à la diffusion de la culture en Polynésie française,
  • Assurer la promotion de manifestations populaires,
  • Contribuer à la promotion nationale et internationale de la culture polynésienne
  • Organiser ou participer à des manifestations, des fêtes populaires, des spectacles à thème, des rencontres, des conférences ou des colloques à caractère culturel ou artistique, tant en Polynésie qu’hors du Territoire,
  • Susciter des initiatives privées ou publiques, individuelles ou collectives et les soutenir par des moyens appropriés. Elle peut, le cas échéant, faciliter la mise en place d’un réseau d’animateurs culturels,
  • Encourager la production écrite, orale, théâtrale et audiovisuelle par l’organisation de concours et l’attribution de prix.

Deux secteurs d’activité

La Maison de la Culture fonctionne selon deux secteurs qui rythment les jours et les nuits de l’établissement. En journée principalement, le secteur des Activités permanentes organise le temps, tandis que les soirées reviennent essentiellement à la Régie.

Les Activités permanentes (544 546) :

Dirigées par Mme Mylène Raveino, elles regroupent les structures permanentes de l’établissement, à savoir les bibliothèques enfants et ados/adultes, la discothèque vidéothèque, le cyber espace et la salle d’exposition.
Les Activités permanentes organisent également les cours de langues en reo et en anglais pour enfants et adultes, les ateliers arts plastiques pour les enfants et multimédia pour les adultes ainsi que les ateliers de vacances. Par ailleurs ce secteur est à l’origine de plusieurs animations telles que l’Heure du conte mensuelle, les soirées contes et légendes, ou encore les spectacles de Noël.
Investi dans de événements importants du calendrier du Territoire, tels que le Salon du Livre annuellement ou encore un bibliobus coloré que vous ne pouvez pas manquer, vous pourrez apprécier le dynamisme de ces structures qui sont présentes tout au long de l’année et fournissent des lieux agréables et adaptés pour travailler, se distraire, se détendre, ou apprendre…

La Régie (544 543) :

Géré par M. Jacquot Tiatia, ce secteur s’organise autour de plusieurs salles : le Petit théâtre, le Grand théâtre, le paepae en extérieur, et les diverses salles de la Maison de la Culture.
Il apporte saveur et piquant aux soirées polynésiennes. En effet, il a pour mission principale la mise en place d’événements : longtemps en charge du Heiva i Tahiti, la Régie organise aujourd’hui bien d’autres spectacles, tels que le Heiva Upa Rau, le Tarava tumu fenua, le Hura tapairu, Taupiti – semaine culturelle, des concerts, des spectacles de marionnettes, etc… La Régie a pour autre mission de louer les salles et le matériel de la Maison de la Culture.

C’est ainsi que l’établissement propose des soirées et événements extrêmement variés, grâce au dynamisme de son équipe.

Contacts :
Te Fare Tauhiti Nui – Maison de la Culture
646 Boulevard Pomare
BP 1709 – 98713 Papeete
{lang: 'fr'}