casden

Service de la culture

LE DE LA ET DU PATRIMOINE – (SCP)
Te pu no te ta’ere e no te faufa’a tumu

Siège : PK 15 – Pointe des pêcheurs Nuuroa – Punaauia
BP 380 586 Tamanu – 98718 Punaauia
Tél : 50 71 77 – Fax : 42 01 28
Courriel : faufaa.tumu@culture.gov.pf
Site internet : www.culture-patrimoine.pf
Page Face Book : https://www.facebook.com/sce.patrimoine

 

Textes fondateurs (téléchargeables) :

Délibération n° 2000-138 APF du 09 novembre 2000 modifiée relative au service de la culture et du patrimoine
Arrêté n° 1620 CM du 24 novembre 2000 modifié portant organisation et fonctionnement du service de la culture et du patrimoine
Liste des interlocuteurs du service de la culture et du patrimoine

 

A- Historique

Créé à l’origine par la délibération n° 85-1131 AT du 29 novembre 1985, le service précédemment dénommé « service de la Culture » a pris le nom de « service de la Culture et du Patrimoine depuis le 1er janvier 2001.

Le S C P est né de la restructuration du « Service de la Culture » qui a permis l’intégration en son sein des missions, des moyens et des effectifs des départements de l’archéologie et des traditions orales du « Centre Polynésien des Sciences Humaines – Te Anavaharau ».

Pour la petite histoire le département Musée des îles du CPSH a pu ainsi acquérir simultanément le statut d’établissement public administratif à part entière consécutivement à cette réorganisation du secteur. Ces deux entités cohabitent à la pointe des pêcheurs au lieu dit NUUROA.

 

B- Les missions du service de la culture et du patrimoine

Il est chargé de protéger, conserver, valoriser et diffuser le patrimoine culturel, légendaire, historique et archéologique de la Polynésie Française.

Ses missions sont les suivantes :

1) Au titre du rayonnement des langues polynésiennes, le service est chargé :

De l’organisation et la coordination des programmes de préservation et de valorisation des langues polynésiennes ;

2) Au titre de la protection, de la conservation, de la valorisation et de la diffusion du patrimoine archéologique légendaire et historique, le service est chargé :

De l’instruction des demandes :

  • d’autorisation de fouilles, prospection et sondages ;
  • d’inscription sur listes, en vue de leur classement, des objets, sites et monuments historiques, archéologiques et légendaires.

Du suivi des chantiers de fouilles, de prospection et sondages autorisés ou d’urgence ainsi que les travaux de consolidation, de restauration et d’entretien des vestiges mis au jour ;

De l’établissement de l’inventaire des gisements, sites et monuments archéologiques ou ayant un intérêt historique, culturel ou légendaire ;

De la contribution au transfert et au dépôt des objets, spécimens ou des documents ayant un intérêt historique, archéologique ou culturel auprès d’organismes spécialisés ;

De la réalisation des travaux de recherches et de la mise en œuvre des moyens permettant d’assurer la diffusion et l’exploitation des données scientifiques ainsi que leur vulgarisation ;

Du recueil, de la conservation et de l’étude de tous les documents, de toutes les traditions orales, savoir-faire traditionnels, attitudes et gestuelles, ayant trait au patrimoine historique, culturel et légendaire ;

De la contribution ou participation à la valorisation et à la diffusion du patrimoine susmentionné ;

3) Au titre de la programmation, de la coordination et du suivi des actions concourant au développement culturel et artistique, le service est chargé :

Du conseil et assistance aux établissements publics à vocation culturelle dans la réalisation et la coordination de leurs missions ;

De l’instruction et du suivi des demandes de subventions ;

Du recueil et de la diffusion des informations et des documentations relatives aux domaines culturels et artistiques.

4) Chargé d’élaborer la réglementation et de veiller à son application :

Elaboration de la réglementation dans tout domaine relevant de sa compétence et suivi de son application.

A compter du 11 janvier 2006, il se voit confier une nouvelle mission relative à l’entretien et à l’administration de la place To’ata et de la place Vaiete.

5) Gestion d’espaces culturels et site archéologique :

- Entretien après restauration du marae Marae Ta’ata sis à Paea

- Entretien et gestion des amodiataires* de la place To’ata et de la place Vaiete (roulottes et restaurants)

Le SCP dispose par ailleurs d’une documentation spécialisée sur le patrimoine polynésien répartie en plusieurs fonds consultables sur place (sauf documents fragiles ou en cours d’inventaire, de numérisation ou de restauration) :

    • Fonds bibliographique : 8 000 monographies, articles, rapports
    • Fonds cartographique : 650 cartes et plans
    • Fonds photographique : 70 000 photographies, diapositives, négatifs et planches « contact »
    • Fonds sonore : 2 000 cassettes, CD-R
    • Fonds audiovisuel : 200 documents
    • Fonds d’archives : 200 boîtes d’archives.

 

Heures d’ouverture au public (hors Centre de documentation) :

Du lundi au jeudi : 7h3015h30
Vendredi : 7h3014h30

http://www.culture-patrimoine.pf/
Courriel : webmaster@culture.gov.pf
plan de localisation géographique

 

{lang: 'fr'}