Hiro’a n°163 – La culture bouge : Tahiti ti´a mai, un festival pour fêter les 140 ans du Heiva i Tahiti

Culture bouge  

Maison de la Culture (TFTN) – Te Fare Tauhiti Nui 

Rencontre avec Vaiana Giraud, responsable de la communication et de la production à la Maison de la culture. Texte : Pauline Stasi – Photo(s) : TFTN et Anapa Production 

Tahiti ti´a mai, un festival pour fêter les 140 ans du Heiva i Tahiti 

 CB festival Tahiti Ti'a mai

La Maison de la culture organise, sous l’impulsion du ministère de la Culture, le festival Tahiti ti’a mai. Vingt-quatre groupes de danse et de chant traditionnel ont répondu présents pour ce festival qui célébrera les 140 ans du Heiva i Tahiti du 1er au 10 juillet place To΄atā. 

 

Créé en 1881, le Heiva i Tahiti célèbre cette année ses 140  ans d’existence. Si la Covid-19 a eu raison de l’édition 2020, elle devrait, espérons-le, moins jouer les trouble-fête cette année. Danseurs, chanteurs et organisateurs sont impatients d’honorer cet anniversaire. Certes, dans des conditions bien différentes des précédents Heiva puisque, cette année, les groupes ne concourront pas. Mais le principal, pour tous les acteurs du monde de la culture polynésienne et pour le public, est que l’esprit du Heiva rayonne place To΄atā du 1er au 10 juillet, lors du festival Tahiti ti’a mai.  

« Donner une scène à tous nos artistes »  

« Les groupes sont au rendez-vous. Il y avait vraiment un grand besoin de ce moment, de donner une scène à tous nos artistes. L’idée de ce festival est venue lors d’une réunion entre le ministre de la Culture et les groupes concernant une refonte du règlement du Heiva. À l’issue de cette réunion, les participants se sont mis d’accord sur le fait qu’il était difficile de maintenir un concours cette année avec les incertitudes actuelles, le respect des mesures barrières, le nombre de danseurs (…), il a donc été décidé d’organiser un festival moins contraignant qu’un concours classique pour les groupes afin qu’ils puissent s’exprimer plus facilement », confie Vaiana Giraud, responsable du département production et communication de la Maison de la culture. Le nom de ce festival, «  Tahiti ti’a mai  », s’est imposé naturellement pour les organisateurs. Titre d’un célèbre ΄aparima écrit par le regretté Coco Hotahota, il avait été interprété par Temaeva en 1984 après la dévastation causée par le cyclone Veena en 1983. Ce texte, connu de tous les Polynésiens, est une prière, un appel à la population à se relever. Des paroles plus que jamais d’actualité. 

 

Catégorie Hura : quatorze groupes  

HANATIKA dirigé par Hirohiti TEMATAHOTOA  

  • HEI TAHITI dirigé par Tiare TROMPETTE DEZERVILLE 
  • HITIREVA dirigé parKehaulaniCHANQUY  
  • MANAHAU TAHITI dirigé par Jean-Marie BIRET 
  • NONAHERE dirigé parMataniKAINUKU  
  • O MARAMA dirigé parMaramaDUGAN  
  • O TAHITI E dirigé par Marguerite LAI 
  • TAHINA NO UTUROA dirigé parTauhereIHORAI, Edouard PARAUE  
  • TAHITI ORA dirigé parTumataROBINSON  
  • TAMARI’I ANAU dirigé par Françoise POSTMA 
  • TAMARIKI POERANI dirigé parKohaiBATANI-GOURNAC, Makau FOSTER  
  • TEMAEVA dirigé par Roland TAUAROA, Cathy PUCHON • TERE ORI dirigé parTainaTINIRAUARII  
  • TOAKURA dirigé parMateataLE GAYIC 

——————————————– 

Catégorie Hīmene : dix groupes  

  • FARETOU NO HA’APUI dirigé par Edwin TEHEIURA 
  • O FAA’A dirigé par Pascal MAUAHITI 
  • REO PAPARA dirigé par Mike TEISSIER 
  • TAMANUI APATO’A NO PAPARA dirigé parTimiriHATITIO, Joseph TARINA  
  • TAMARI’I MAHINA RAROMATAI dirigé parMoeataARAI  
  • TAMARI’I RAPA NO TAHITI dirigé par Mata TAMATA, Linda TEMATUA 
  • TAMARI’I TEAHUPOO dirigé parTematuanuiRAVEINO  
  • TAMARI’I TUHA’A PAE NO MAHINA dirigé par Edgar MAHAA 
  • TAMARI’I OUTU’AI’AI dirigé parEricTEPA  
  • TIARE TARONA dirigé parClaritaTUHITI 

———————————— 

Les paroles du ΄aparima écrit par Coco Hotahota  

Tahiti ti΄a mai  

 te ao neifa΄aro΄o mai  

Te fenuafa΄aro΄o na (i) teie pure  

E pure teie  te here  

E pure teie  te arofa (aroha 

tō΄u fenua here  

 

΄Ia ora, ΄ia ora ΄oe  

tā΄u maimoa  

΄Ia ra΄a  ro΄o  

E ΄āmuri noa (a)tu  

 

Tahiti, lève-toi  

O monde entier, écoutez  

O ma terre, écoutez bien cette prière  

Prière remplie d’amour  

Prière de compassion  

 

Pour mon fenua bien-aimé  

Que tu vives encore  

Mon bien le plus précieux  

Que ta renommée soit éternelle  

Jusqu’à la nuit des temps 

You may also like...