Hiro’a n°159 – Le saviez-vous ? Un Noël aux couleurs pa’umotu

Le saviez-vous ?

Service de l’Artisanat traditionnel (ART) – Pu Ohipa rima΄i

Rencontre avec Ruaragi Tahiata, présidente du comité artisanal des îles Tuamotu-Gambier. Texte et photos : MO

Un Noël aux couleurs pa΄umotu

sapin entier 2

Pour Noël 2020, le président du Pays avait choisi de confier la décoration du sapin de la présidence au comité artisanal des îles Tuamotu-Gambier. Ruaragi Tahiata, qui préside l’association, nous a dévoilé tous les secrets de cette création.

Chaque année, la présidence du Pays désigne une association artisanale représentant un archipel polynésien, chargée de la décoration de son sapin de Noël. « Il y a cinq archipels, et chaque année, un des archipels est choisi pour faire la décoration du sapin de la présidence, c’est chacun son tour, explique Ruaragi Tahiata, présidente de l’association choisie cette année. En 2019, ce sont les Australes qui ont assuré ce travail et en 2020, ce sont les Tuamotu-Gambier. » Il semblerait qu’en 2021 les Marquises soient aux commandes…

Pour la décoration du sapin, l’association avait décidé de n’utiliser que des créations typiquement pa΄umotu. « Nous avons commencé un mois avant l’installation. Je travaillais avec deux membres du bureau du Comité artisanal et deux personnes de ma famille. Les autres personnes n’avaient pas pu se déplacer sur Tahiti. » Ainsi, les petites mains aguerries ont garni le sapin de petits anges en pae΄ore, d’étoiles en kere et coquillages, de petits chapeaux tressés en nī΄au, etc. La base du sapin était particulièrement bien fournie. « Chaque île était représentée par une bouteille de coquillages que nous leur avions commandée. Des employées de la présidence, qui font un peu d’artisanat, nous ont aidées à réaliser les colliers de perles et les plaques avec les noms des îles. » Le résultat était juste magnifique !

Une présidente généreuse

Détails 1 Détails 2 Détails 3

Ruaragi Tahiata est présidente du Comité artisanal des îles Tuamotu-Gambier depuis 2020, mais elle en est membre depuis sa création en 2010. « À l’époque, c’est ma mère qui en était la présidente. » Bien que composée de seulement six personnes, l’association n’en est pas moins très active.

Depuis toujours artisane, Ruaragi réalise toutes sortes d’objets : colliers et couronnes de coquillages, chapeaux et paniers en nī΄au tressé (feuilles de palmes de cocotier), mais sa préférence va aux pakerere (natte tressée en nī΄au). Comme elle le précise, « aux Tuamotu, nous avons tout, même du pae΄ore (pandanus) » mais Ruaragi aime travailler avec les palmes du cocotier. Elle fait également de la couture. « Je donne aussi des cours et c’est gratuit. Ce sont surtout des mamans qui participent et quelques papas. Mais les jeunes ne sont pas intéressés. J’aimerais leur dire qu’il faut apprendre l’artisanat pour valoriser les produits locaux. »

Une participation collective des artisans des Tuamotu Gambier La décoration du sapin de la présidence était, pour cette association artisanale, une belle vitrine : « Nous participions, à la demande de la présidence. Toutes les îles des Tuamotu-Gambier avaient été contactées pour qu’elles envoient des matériaux pour nous permettre de travailler et de bien les représenter. Nous sommes très contentes d’avoir été choisies car cela nous a permis de nous faire connaitre. »

You may also like...