Hiro’a n°154 – La culture bouge : Journée de la BD : valoriser les talents polynésiens

La culture bouge

Maison de la culture (TFTN) – Te Fare Tauhiti Nui

Rencontre avec Louisa Marmol, référente de la Médiatheque de la Maison de la culture. Texte : Lucie Rabréaud – Photos : L. Cochilde

 

Journée de la BD : valoriser les talents polynésiens

 

L’année 2020, placée sous sous le signe de la BD par le ministère national de la Culture, a été bousculée par le Covid-19. Mais les événements et autres animations autour de ce neuvième art auront bien lieu et se prolongeront jusqu’au mois de juin 2021. A Tahiti, la Journée de la BD se tiendra le 5 septembre.

 

Elle devait se tenir en juin, elle aura lieu en septembre. Il n’était pas question pour la Médiathèque de la Maison de la culture d’annuler sa première édition de la Journée de la BD. Organisée dans le cadre de l’Année de la BD, cette demi-journée axée sur le neuvième art prévoit des ateliers pour enfants et adultes et une exposition des travaux de cinq classes qui ont participé à un concours de bande dessinée. Il s’agissait pour ces élèves de collège et de lycée de proposer cinq planches sur le thème de l’eau, pour former une BD.

Anthony Cier Foc, illustrateur, Leia Chang Soi, illustratrice, Gotz, artiste-peintre et auteur, notamment des bandes dessinées Pito Ma (Au vent des îles), ainsi que Lucile Bambridge des éditions Au Vent des îles, composaient le jury chargé de départager les travaux. Une décision difficile à prendre face au niveau des scénarios et des dessins, qui les ont surpris. « Les travaux étaient vraiment aboutis, on a constaté l’investissement des élèves, leur imagination, leur talent. C’est prometteur ! », résume Louisa Marmol, employée de la Médiathèque de la Maison de la culture en charge de la Journée de la BD. Trois classes des îles (Bora Bora, Raiatea et

Moorea) et deux classes de Tahiti ont pris part à ce concours, finalement remporté par le lycée professionnel de Uturoa. Mais toutes seront récompensées.

 

Enthousiasme et investissement partagés

Les classes étaient notées selon plusieurs critères : les qualités graphiques avec la technique (le tracé, la mise en page, la coloration) et l’artistique (choix des couleurs, propreté) ainsi que sur les qualités narratives avec l’originalité du scénario, la cohérence globale et la fin de l’histoire. Le travail était mené comme un projet de classe avec les professeurs de français et d’arts plastiques. « Le concours a été lancé en janvier, l’organisation a été bousculée par le Covid-19 mais les participants sont restés enthousiastes et investis. Pour un des professeurs d’une classe des îles, ce concours les a sortis de leurs habitudes, l’enjeu dépassait leur établissement et leur île, ils étaient confrontés à la capitale », raconte Louisa Marmol. Un enthousiasme partagé par les lecteurs et amateurs de BD qui ont fait savoir leur impatience pour le futur événement. « L’Année de la BD n’a pas été gâchée par le Covid-19, elle est prolongée de six mois. Et même s’il y a eu beaucoup d’annulations d’événements, ils sont reportés et cela reprend de plus belle en ce moment. Personne n’a été découragé ! Cette période nous a simplement forcés à être plus inventifs pour attirer les gens. Désormais, on nous demande quand l’événement aura lieu. Cette première édition est attendue ! » Une occasion qui permettra de découvrir aussi le talent des jeunes Polynésiens avec l’exposition des planches des participants au concours.

 

PRATIQUE

  • Lundi 31 août, 9h00 : ouverture de l’exposition au public et aux scolaires, salle Muriavai à la Maison de la culture
  • Exposition toute la semaine, de 9h00 à 17h00 et jusqu’à 13h30 le samedi.
  • Samedi 5 septembre, 8h00-13h30 : Journée de la BD (Le programme reste dépendant de l’évolution de la situation sanitaire du Pays)
  • Horaires des ateliers et programme détaillé à retrouver en intégralité sur les pages Facebook de la Maison de la culture et de la Médiatheque, ainsi que sur les sites : www.maisondelaculture.pf ou https://mediatheque-tahiti.bibenligne.fr/

You may also like...