Hiro’a n°145 – Actus

ACTUS – Direction de la culture et du patrimoine (DCP) – Te Papa hiro’a ‘e Faufa ’a tumu

Maison de la Culture (TFTN) – Te Fare Tauhiti Nui – Service de l’artisanat traditionnel (ART) – Pu Ohipa rima ΄i

Zoom sur…

Accompagner les associations dans les demandes de subvention

Afin d’informer et accompagner les associations dans leurs démarches pour répondre à des appels à projet ou obtenir des subventions (méthodologie, procédure, échéancier, projets éligibles, etc.), Matahi Chave et Imelda Chung Pao,  respectivement responsable et agent instructeur de la cellule de la Promotion artistique et culturelle, en charge des subventions aux associations au sein de la Direction de la culture et du patrimoine, ont participé, à la demande du tāvana, au premier séminaire des associations de Mo’orea- Mai’ao fin août. Il s’agissait pendant deux jours de réunir une vingtaine d’associations de l’île (soit une centaine de personnes) et des agents du Pays et de l’État pour travailler sur la thématique « Taatira’a No Mo’orea-Mai’ao, A taho’e no te maitai o to oe fenua ». À travers trois ateliers pratiques et trois tables rondes, les objectifs affichés étaient de renforcer les liens entre le monde associatif et la commune, ainsi que les institutionnels ; offrir un espace de rencontre et de partage ; développer les synergies entre associations et faire émerger des projets et idées ; recueillir les besoins des associations et les aider concrètement dans le montage de projets ; faire un état des lieux et une cartographie du monde associatif de Mo’orea. Pour répondre aux questions et sollicitations, la cellule en charge des subventions a conçu un flyer d’information à l’intention des associations qui a été distribué dans les six ateliers et tables rondes, et laissé en dépôt à disposition à la commune. À l’issue de ce premier séminaire, la restitution des travaux a pris la forme d’un petit « livre blanc » remis aux participants dès le mois de septembre.

irvf5LT1

Pratique

• Le flyer de la DCP est téléchargeable en ligne sur le site www.culture-patrimoine.pf

Des expositions collectives à la Maison de la culture

-_HgZkR_

Quand la salle Muriāvai n’accueille pas des projections ou des ateliers pendant les vacances, elle est le lieu d’exposition de nombreux artistes polynésiens. En octobre, elle est notamment l’écrin de deux expositions collectives. La première, du 1er au 5 octobre, réunit le collectif Te Anuanua Art. C’est le rendez-vous annuel de cette association artistique. Puis du 7 au 12 octobre, venez découvrir l’événement « Octobre rose » proposé par l’association Amazones Pacific, laquelle a pour objectif d’informer et d’accompagner les femmes soignées pour un cancer du sein dans la suite de leur vie. Cet événement annuel sera l’occasion d’une exposition de divers artistes autour de ce thème et d’ateliers de parole.

Pratique

Te Anuanua Art :  Du 1er au 5 octobre

Octobre Rose :  Du 7 au 12 octobre

• Entrée libre

• De 9 heures à 17 heures du mardi au vendredi

et de 9 heures à 12 hheures le samedi

• Salle Muriāvai

Hiro’a, douze ans au service de la culture

Hiro’a vient de célébrer ses douze ans au service de la culture. Douze ans, l’âge de la maturité, pourrait-on dire, pour ce magazine qui n’a cessé de s’enrichir que ce soit en nombre de pages éditées ou au niveau des rubriques proposées. Certaines ont vécu un temps et ont laissé la place à de nouvelles, d’autres ont évolué… Ce qui ne change pas, c’est ce désir ardent de vous proposer, chaque mois, des articles et une iconographie denses afin de mieux vous faire connaître les actions des institutions culturelles polynésiennes, l’ADN de Hiro’a.

15e Hura Tapairu, encore quelques jours pour s’inscrire !

liDHvbkJ

En fin d’année se déroule la 15e édition du Hura Tapairu, un concours très attendu qui n’a cessé de prendre de l’ampleur depuis sa création : de 20 à 30 formations s’inscrivent chaque année, avec des spectacles d’une rare beauté, et des soirées régulièrement à guichet fermé.Quinze ans après sa création, le Hura Tapairu a pris une réelle importance dans le parcours des groupes de danse du Pays. L’événement est également devenu en quelques années un rendez-vous incontournable du calendrier culturel polynésien.

Tous les groupes locaux, écoles et associations désireux de faire partie de la compétition sont invités à s’inscrire avant le 21 octobre à midi sur le site www.huratapairu.com.

Pratique

15e Hura Tapairu

• Du 27 novembre au 7 décembre

• Renseignements au 40 544 544 / www.huratapairu.com

• Page Facebook : Maison de la Culture de Tahiti

L’artisanat traditionnel fait peau neuve sur le web

HQKYbHhn

Plus clair, plus coloré, et surtout plus pratique. Le service de l’artisanat traditionnel a mis en ligne depuis quelques semaines une nouvelle version de son site internet artisanat.pf. Au menu, l’actualité de ce secteur en plein développement, le calendrier des salons, des foires et des expositions ou encore les adresses des « fare de l’artisanat » dans les cinq archipels. Des informations précieuses pour les amateurs d’objets traditionnels, mais aussi pour les jeunes intéressés par les métiers du secteur, de la sculpture à la vannerie, en passant par la bijouterie ou la poterie, et pour lesquels le service promeut fréquemment des formations. Mais c’est surtout aux artisans eux-mêmes que s’adresse artisanat.pf. « On a refait toutela charte graphique du site parce qu’on s’est rendu compte que sur l’ancienne version, ça pouvait être difficile de trouver ce que l’on cherchait », explique Heiva Marchand, agent de développement au service de l’artisanat traditionnel. Avec ses collègues, elle a retravaillé l’ensemble des contenus du site pour les enrichir et les adapter à la nouvelle version. « L’idée c’est que l’information soit disponible tout de suite, quel que soit l’usager », reprend-elle.

Démarches en ligne

S’informer, donc, mais aussi agir :  artisanat.pf est désormais une porte d’entrée pour obtenir en ligne une carte d’agrément d’artisan traditionnel. Il redirige les artisans traditionnels qui peuvent y prétendre vers mes-demarches. pf, qui permet de constituer pas à pas son dossier. « Avant, on pouvait seulement télécharger les formulaires, mais il fallait quoi qu’il arrivese déplacer pour les déposer », reprend Heiva Marchand. « Désormais la demande d’agrément peut se faire sur Internet, ça peut faire gagner beaucoup de temps. » Pour rappel, cet agrément, délivré uniquement aux patentés, permet de reconnaître officiellement une activité d’artisan traditionnel, et d’accéder à certaines aides, notamment la prise en charge du fret maritime. Un sésame que le service de l’Artisanat traditionnel, qui œuvre pour la structuration et le développement du secteur, ne cesse de promouvoir.

Pratique

• www.artisanat.pf

• Le site permet aussi de télécharger le calendrier officiel des manifestations artisanales et de retrouver les photos des derniers événements.

Le salon des Jeunes artisans créateurs aura lieu fin novembre

Nous vous avions annoncé le premier salon des Jeunes artisans créateurs début novembre, finalement l’événement aura lieu du 21 au 24 novembre sur le Paepae a Hiro de TFTN. Soutenu par le service de l’Artisanat, sous l’égide du ministère de la Culture et de l’Environnement en charge de l’Artisanat, ce salon a pour ambition de mettre en valeur le travail des jeunes talents.

You may also like...