Hiro’a n°136 – 137 : Entre tradition et modernité : une pirogue télécommandée

Et si on gardait une âme d’enfant ?Une pirogue de forme pré coloniale, en modèle réduit et télécommandée, est en cours de fabrication au Centre des métiers d’art. Vire Taimana, le directeur du centre veut revenir aux formes traditionnelles.

Unevoiletrèshautemaispastrèslarge, unpetitmoteuretunetélécommande… ViriTaimana,ledirecteurduCentredes métiers d’art (CMA), s’est lancé à la fin del’année2018danslaconstructionde petitespiroguestraditionnellestélécommandées.Findécembre,iladévoiléson premiermodèleauHiro’a:unecoquede soixante centimètres de longueur,deux ’īatoet un balancier en bois, ainsiqu’un grand mât et une voile haute et étroite. Àl’arrière,unpetitmoteur,avecuneembaseetunehéliceminiaturisées.

 

L’idée de Viri Taimana : « Revenir à des formestraditionnellesqu’onnevoitplus, réhabituerlesgensàvoirdespiroguestraditionnelles.C’est une idée farfelue àmoi, etquelquesélèvessesontmisdessus.Pour l’instant,elleaunmoteur,unémetteuret unjoystick.Il resteàtrouverlapiècedétachéepourdirigerlavoile,pourqu’ellese positionneparrapport auvent»,racontele directeur duCMA.

Cette pirogue traditionnelle commandée à distance a une forme très particulière, aujourd’hui disparue. « Nous avonsrepris lesmodèlesprécoloniauxretrouvésdansles gravures:unegrandevoiletrèshauteettrès peu large.La plus vieille voile polynésienne conservéesetrouveaubritishMuseum.Elle faitneufmètresdehautetdeuxmètresdans saplusgrandelargeur»,raconteViriTaimana.

«Cequej’aimebiendanscemodèle,poursuit-il,c’estquemêmedanslescreux,ilya toujoursunepartiedelavoilequiresteopérationnelle.»Lavoileestsihautequ’elle dépassetoujoursaumoinsd’unepointe quand la pirogue s’enfonce sous lesvagues.Encontrepartie,lavoiluredoitêtre trèspeularge,sinonlapriseauventseraittropforteetl’embarcationneseraitplus manœuvrable.

LedirecteurduCMAalesyeuxquibrillent quandilparledessespremierstestsextérieurs.«J’aiessayémapiroguesurl’eauau parcpendantlesjournéesnoëlensemble. Unjour,nousferonsunmodèlegrandeurnaturepourfairedesrégates»,souritViri Taimana.

Pour l’instant, il faut achever la conception de ce prototype à échelle réduite. «Chaqueenseignantvaenfaireun,promet ledirecteurdel’établissementdeformation.L’idéeestdepousserlesélèvesàouvrir une entreprise de pirogues télécommandées. Il y auneattente:àchaquefoisqueje lasorssurlaplage,lesgensdemandentoù onpeutenacheterune.»

Auminimum,lafabricationd’unepirogue àvoiletraditionnelletélécommandéesert aussidedéfouloirpourViriTaimana:«Les trucs administratifs, c’estinsupportable. Alorsjemeconsacreàdesidéesquimetraversent. Les élèves viennent me demander departiciper.Jeleslaissefaire… »

You may also like...