N°135 : Zoom sur… 

Actu  

Maison de la culture (TFTN) – Te fare tauhiti nui 

Service de l’artisanat traditionnel  (ART) – Pu ohipa rima’i 

Musée de Tahiti et des îles (mati) – Te fare manaha 

Vivez et mangez au rythme des saisons 

2 atelier arioiLe musée de Tahiti et des îles, en partenariat avec le centre culturel et artistique Arioi, propose chaque premier dimanche du mois des ateliers culturels accompagnés d’une visite guidée. La prochaine visite se fera le dimanche 2 décembre autour de Matari’i i ni’a, le temps des festivités. 

La visite portera sur la saison d’abondance «  Matari’i i ni’a » et le rythme des saisons dans la Polynésie ancestrale. Trois ateliers seront proposés. Le premier se fera autour de l’alimentation, avec les fruits et légumes de saison. Que mangeait-on dans la Polynésie ancestrale ? Vous découvrirez ainsi des aliments qui ont disparu de l’alimentation quotidienne des Polynésiens des temps modernes. 

Le deuxième atelier se fera autour du coco. Son utilisation en tant que cosmétique, pour la confection d’objet et bien entendu en tant qu’aliment n’auront plus de secrets pour vous ainsi que la façon de le décortiquer et de le râper. 

Le troisième atelier se fera autour de la noix de bancoulier qui a la particularité d’être comestible et qui était utilisée comme encre pour les tatouages, et aussi en tant que combustible pour s’éclairer. 

Pas d’atelier en janvier, mais un rendez-vous le dimanche 3 février avec pour thème : Le sacré et les célébrations. L’atelier sera dédié à la confection de unu et matiti en bambou. 

Pratique 

Le  package de 2 heures comprend  :
– l’entrée au musée de Tahiti et des îles,
– la visite guidée et thématique du musée,
– l’atelier culturel. 

Tarifs:  3500 Fcfp, 2000 FCPF pour les enfants. 

Horaires :
– de 9 à 11 heures ;
– de 10 heures à midi ;
– de 11 à 13 heures ;
– de 12 à 14 heures.  

Réservations obligatoires sur le site internet: www.arioi.pf 

Informations complémentaires à [email protected] 

ou au 87.37.49.09 

Le Tifaifai à Paris 

En octobre dernier s’est déroulée la 20e édition du salon du Tifafai. Un anniversaire qui a été l’occasion de mettre l’accent sur la transmission de ce savoir-faire. Des ateliers d’apprentissage ont été organisés permettant aux visiteurs et aux écoliers de s’initier à cet art polynésien. « On ne doit pas garder ce savoir-faire pour nous. Si on veut que cette tradition dure et évolue, il est important de la transmettre et pas seulement en famille », souligne Béatrice Le Gayic, présidente de l’association Te api nui o te tifaifai. C’est dans cette dynamique que le service de l’artisanat et la présidente de l’association se joignent à la Délégation de la Polynésie française à Paris pour organiser un salon du Tifafai qui se déroulera du 4 au 9 décembre. Cinq jours d’expositions pour faire la promotion du tifaifai et le faire connaître ailleurs qu’en Polynésie. « On veut que le monde entier connaisse cette pratique. Même si les étrangers veulent nous copier, jamais ils n’arriveront à faire le tifafai comme nous car nous nous avons les couleurs, les motifs et surtout l’âme », confie Béatrice Le Gayic. Six tifaifai patrimoines seront exposés dans les locaux de la délégation à Paris. Des démonstrations seront également organisées.   

Pratique 

Du 4 au 9 décembre  

Délégation de Polynésie française à Paris 

—————————- 

Peinture, aquarelle et créations s’invitent à la Maison de la Culture 

Le mois de décembre est riche pour la Maison de la Culture qui va accueillir deux expositions. Du 4 au 8 décembre, l’artiste A’Amu va présenter une partie de ses œuvres. Cette aquarelliste et portraitiste s’est illustrée au travers d’aquarelles qui ont été exposées au Musée de Tahiti et des Îles ou dans les revues Littérama’ohi et Bullent de la SEO. Dès 2014, l’artiste autodidacte illustre les livres « Les aventures de Nini la souris polynésienne » ou encore « Légendes de Bora Bora, Motu To’opua ». Les années suivantes, A’Amu réalise les portraits commémoratifs de personnalités du fenua exposés dans différents lieux dont la mairie de Papeete. Lors de son exposition à la salle Muriavai de la Maison de la Culture, l’artiste présentera des aquarelles et peintures numériques autour de son travail « Portraits et légendes » ainsi que ses dernières illustrations d’un livre édité par Api Tahiti. Elle se prêtera au jeu des dédicaces et signatures lors du vernissage. Deux autres artistes s’invitent à la Maison de la Culture en ce mois de décembre : Hiro&Orama Ou Wen et Gotz. Il s’agit de la dernière exposition de l’année consacrée aux créations de Hiro & Orama Ou Wen autour de la nacre. Le peintre Gotz viendra, lui, présenter des acryliques sur toiles, de grands et moyens formats. « Je me libère de la forme et vais vers l’abstraction, je me focalise sur les couleurs, les contrastes et les textures, j’ouvre des espaces, je suis témoin et acteur dans ma création, je la laisse me mener, ainsi peuvent apparaître (ou non) des corps, des paysages, ou les deux à la fois, ou rien…ce qui m’importe c’est de peindre la lumière et l’énergie qui nous entoure » déclare l’artiste au sujet de son travail. Ces deux expositions se déroulent du 11 au 15 décembre. 

pratique 

A’Amu  

Du 4 au 8 décembre de 9h à 17h (samedi 9h-12h) 

Salle Muriavai (Maison de la Culture)  

Hiro&Orama Ou Wen et Gotz  

Du 11 au 15 décembre de 9h à 18h (samedi 9h-12h) 

Salle Muriavai (Maison de la Culture)  

 Contact : 40 54 45 44 

 

You may also like...