N°134 – Donner de la voix avec Mimifé

 

Conservatoire artistique de Polynésie française (CAPF) – Te Fare Upa Rau134 - Le saviez-vous - Mimife coach CAPF - Mimifé - Crédit Tatiana Salmon

 

Rencontre avec Mimifé, coach vocal du département de musiques actuelles du conservatoire. Texte : Meria Orbeck.

 

Depuis la rentrée, le conservatoire artistique propose un atelier de coaching vocal pour son département de musiques actuelles. Pour l’animer, une spécialiste de la voix : Mimifé, qui a collaboré avec de grands noms de la chanson comme Johnny Hallyday ou encore Manu Dibango.

 

Ce n’est pas une simple classe, c’est un mini-cabaret avec sa propre scène et son piano, des lumières tamisées, un coin café-détente. Mimifé l’a conçu ainsi. « Le directeur, Fabien Dinard, m’a donné carte blanche pour la décoration. Toute l’équipe m’a aidée à monter le décor. Je trouve que c’est important de se sentir bien dans son espace de travail. »

Mimifé est le nouveau coach vocal du département de musiques actuelles du conservatoire. Elle a un parcours personnel très riche. Chanteuse, choriste, elle a énormément voyagé : « Avec Manu Dibango, j’ai eu l’occasion de visiter beaucoup de pays, l’Afrique, l’Europe. Je chante surtout de la soul, du jazz, du R’n’B, des musiques d’aujourd’hui. » Mais elle s’est aussi intéressée à la technique du chant et a donc suivi une formation diplômante en coaching vocal, sous l’égide de Yaël Benzaquen, spécialiste de la voix. « Elle a une vision globale de l’approche du chant, qui est en fait une hygiène de vie. J’ai beaucoup évolué tant au niveau professionnel que personnel, grâce à ce que j’ai appris avec elle », raconte le nouvel atout chant du conservatoire.

La volonté de transmettre

En Polynésie, Mimifé continue de chanter mais elle veut également transmettre son savoir. C’est donc tout naturellement qu’elle a proposé ses services au CAPF : « J’ai postulé dès que le département de musiques actuelles s’est créé parce que j’avais constaté qu’il y avait une demande assez importante. Il m’a semblé que je pouvais y apporter quelque chose. » Actuellement, elle reçoit une cinquantaine d’élèves. Des chanteurs mais pas seulement. « Il y a aussi la personne lambda qui prend des cours de chant pour se détendre car c’est quelque chose de très libérateur. Ce n’est pas forcément dans le but de devenir chanteur. »

Les cours sont individuels, personnalisés. « Il n’y a pas vraiment de règles parce que c’est précisément du coaching. Les gens viennent pour chanter mais on peut avoir à travailler longtemps sur la posture, par exemple, avant de chanter. » Cela fait partie de l’aspect technique de la formation. La mise en voix du corps, la détente, la prise de conscience du schéma corporel. Vient ensuite la préparation vocale, propre à chaque élève, avec la posture, les exercices de respiration, les exercices vocaux. Enfin, vient l’aspect interprétatif.

Un projet de spectacle est déjà à l’étude, pour la fin de l’année. « Je trouve intéressant que tout le travail que l’on fait individuellement puisse s’intégrer dans un projet collégial », souligne Mimifé. Et pas besoin de chercher très loin un lieu pour le show : « Ma salle, avec son aménagement, permet d’organiser des petits concerts privés. »

 

+ d’infos : 40 50 14 18, [email protected]

 

You may also like...