N°133 – L’amour de la terre

 

Maison de la culture (TFTN) – Te fare tauhiti nui133 - Pour vous servir - Ateliers octobre TFTN poterie

 

Rencontre avec Edelweiss Yuen Thin Soi, en charge de l’atelier poterie à la Maison de la culture. Texte : Élodie Largenton.

 

Depuis près de dix ans, Edelweiss Yuen Thin Soi donne des cours de poterie aux enfants âgés de 5 à 13 ans, pendant les vacances scolaires, à la Maison de la culture. Un rendez-vous qu’elle apprécie autant que ses élèves, à qui elle transmet sa passion du travail de l’argile.

 

Ce n’est pas l’atelier qui fait le plus de bruit, s’amuse Edelweiss Yuen Thin Soi. Les enfants sont généralement très concentrés, c’est « un atelier calme ». Qu’on ne s’y méprenne pas, c’est aussi un atelier ludique : « Ce qu’ils aiment le plus, c’est faire la boue et plonger les mains dans la terre. En poterie, les enfants peuvent être sales, les matériaux n’abîment pas les vêtements », précise Edelweiss.

La formatrice a découvert le travail de l’argile par hasard, en 2002. Elle était alors responsable de boutique d’un potier, qui lui a demandé d’acquérir quelques bases pour bien vendre ses produits. Le virus a pris très vite, « l’aspect commercial, je le faisais par obligation, mais la poterie, c’était par amour de la terre », raconte-t-elle. Quelques années plus tard, elle a voulu partager à son tour sa passion et a commencé à animer des ateliers poterie.

Pousser les enfants à laisser aller leur imagination

Aux plus petits, elle apprend à faire des bougeoirs, des coquetiers, des plats ou encore des boîtes à bijoux, avec la difficulté de modeler des serpentins de terre, des petites boules. « Tout est fait à la main, il n’y a pas de moule et on n’utilise pas de tour. L’avantage du modelage, c’est qu’il n’y a pas de limite, il y a une grande diversité au niveau de la création », explique Edelweiss. Lors des ateliers, un thème est imposé, mais la décoration est libre. Une liberté qui pose parfois quelques difficultés aux « grands » : « Dans le système scolaire, on a tendance à mettre les enfants dans des cases. Notre rôle, c’est d’ouvrir ces cases, de les pousser à laisser aller leur imagination, mais ça prend du temps, ils ont trop l’habitude d’être cadrés. »

À l’issue de chaque semaine d’atelier, tous les enfants repartent avec au moins une pièce. L’avantage du modelage, c’est qu’ils peuvent ensuite continuer à en faire chez eux, en utilisant des outils simples comme des rouleaux à pâtisserie. Avoir un guide aide toutefois à progresser et Edelweiss a le plaisir de voir plusieurs de ses jeunes élèves la suivre d’atelier en atelier : « C’est chouette de travailler avec les enfants. Je leur apporte un savoir-faire et ils m’apportent un savoir-vivre. »

 

 

Ateliers de vacances à la Maison de la culture

Du 29 octobre au 9 novembre

Pour les enfants de 3 à 13 ans, formule à l’atelier ou à la journée

Poterie : de 5 à 7 ans, et de 8 à 13 ans

Tarifs : 5 680 Fcfp /atelier/semaine de 4 jours

Ajouter le tarif de la semaine de 5 jours aussi

Renseignements au 40 544 536 – inscriptions sur place

Voir la liste complète des ateliers proposés dans le programme, p. ???

 

You may also like...