N°132 – ACTUS

Maison de la culture (TFTN) – Te fare tauhiti nui

Service de l’artisanat traditionnel (Art) – Pu ohipa rima’i

 

 

Artisans : une nouvelle opportunité de se professionnaliser2017-09-19-MCE-REMISE-ATTESTATION-FORMATION-ARTISANAT-44

Le Service de l’artisanat traditionnel organise pour la deuxième année consécutive une formation aux métiers de l’artisanat traditionnel. L’objectif est de mener les artisans, qui ont jusqu’alors l’habitude de travailler en famille ou en association, vers l’entrepreneuriat, et aussi d’attirer les jeunes vers ce secteur parfois méconnu.

Pour bénéficier de cette formation gratuite, qui aura lieu à Papeete du 3 septembre au 19 octobre, il faut être un demandeur d’emploi âgé de 18 à 40 ans et résider à Tahiti, avoir des acquis de base scolaire, avoir de l’intérêt pour le domaine de l’artisanat traditionnel, et être un artisan issu de milieu associatif ou désirant exercer dans ce secteur d’activité.

À l’issue des sept semaines de formation, les bénéficiaires seront en mesure de gérer et manager une TPE, tenir une petite comptabilité, maîtriser les techniques de marketing, construire un projet professionnel et connaître les technologies de l’information et de la communication.

L’an dernier, une dizaine d’artisans professionnels en devenir ont participé à la première session.

 

+ d’infos : Du 3 septembre au 19 octobre 2018

Renseignements au 40 54 54 00 – [email protected]

 

 

 

Deux étudiantes du CAPF reçoivent une bourse du club Soroptimist

 

Le talent, la persévérance et le travail de Mahealani Amaru et Herenui Liu, deux jeunes étudiantes du conservatoire, sont salués par le club Soroptimist International de Tahiti-Papeete. Sa présidente Naja Charreard et les membres du bureau ont décidé d’offrir deux bourses d’études à ces jeunes femmes qui s’apprêtent à poursuivre leurs cursus respectifs dans l’Hexagone.

La plus jeune d’entre elles, Mahealani Amaru, avait 17 ans quand elle a obtenu il y a quelques mois sa médaille d’or de la danse traditionnelle. Elle part suivre une année d’études en classe préparatoire d’art dramatique au sein de l’école nationale de Limoges, l’Académie de l’Union.

De son côté, Herenui Liu poursuit avec succès ses études à Strasbourg, où elle arrive en Master de musicologie à l’université, et en niveau supérieur au conservatoire d’une ville très musicienne.

Les danseurs avancés du Te Fare Upa Rau et les formations de musique de chambre de l’établissement animeront d’ailleurs le vendredi 28 septembre, à 19h30, à la mairie de Pirae, le premier concert de l’année, le Concert de la Paix, donné en partenariat avec le club Soroptimist, et dont les recettes financeront des bourses d’études au CAPF pour de jeunes élèves méritantes mais défavorisées.

You may also like...