N°128 – Soirée portes-ouvertes à la Maison de la culture

 

Maison de la culture (TFTN) – Te fare tauhiti nui128 - Le saviez-vous - Soirée portes ouvertes - Crédit TFTN

Rencontre avec Julie Boudou, professeure de chant, et Vaiana Giraud, responsable de la production et de la communication à la Maison de la culture. Texte : Élodie Largenton

 

Les élèves des ateliers théâtre et chant de la Maison de la Culture vont montrer l’étendue de leur talent le mardi 29 mai, au Petit théâtre, à travers plusieurs saynètes et une comédie musicale. La scène est l’aboutissement d’une année d’apprentissage pour ces jeunes élèves et pour les parents et les curieux, ce sera l’occasion de constater ce qu’apportent ces ateliers aux enfants.

 

Pas besoin de pousser les enfants sur la scène, « ils sont tres demandeurs », rapporte Julie Boudou, qui donne des cours de chant à la Maison de la Culture. Depuis la rentrée, ses ateliers sont proposés à l’année, et non plus seulement lors des vacances. Six enfants âgés de 7 à 10 ans en bénéficient et ils vont pouvoir montrer ce qu’ils ont appris lors d’une soirée portes ouvertes, le 29 mai, au Petit théâtre. Ils ont préparé une comédie musicale, « le violon enchanté », qui raconte l’histoire de madame Diapason, une institutrice sévère mais bienveillante, et bientôt retraitée. À ses côtés, Mademoiselle Mibémol est une jeune enseignante et violoniste énigmatique dotée d’un instrument pour le moins étrange, et d’une classe qui bouge à la moindre note effleurée. « Il y a une petite mise en scène pour que ce soit ludique », explique Julie Boudou, même si l’accent est mis sur le chant. L’esprit est résolument jazz, « ça bouge et c’est rigolo », poursuit la professeure. Plusieurs solos sont au programme, « il y a plein d’enfants qui veulent chanter seuls au micro, ils doivent être influencés par les émissions de télévision qu’ils regardent », suppose Julie Boudou. Et ils peuvent se le permettre : ces jeunes élèves ont débuté avec « déjà un bagage, une culture du chant » et ils ont appris au cours de l’année à chanter juste, à bien se poser sur la musique, à se mettre en place.

 

L’objectif, c’est la scène

 

Le but de ce spectacle, c’est de mettre en avant les enfants, mais aussi de continuer à les faire progresser. « Dès le début, quand je me suis lancée dans ce projet de cours à l’année, il a été question de faire de la scène. La finalité du cours de chant, c’est le spectacle », souligne Julie Boudou. Vaiana Giraud, responsable de la production et de la communication à la Maison de la culture, confirme : « On est dans la logique de ces ateliers théâtre et chant, ce sont des cours liés à la scène. » Cette année, les élèves du cours de théâtre de Nicolas Arnould ont préparé plusieurs saynètes. Ils seront près d’une quarantaine, adultes et enfants, à monter sur scène. Les professeurs pensent déjà à l’année prochaine et envisagent de proposer un programme commun pour valoriser le travail de leurs jeunes talents.

 

Pratique

Mardi 29 mai 2018

Chant : 18h

Théâtre : 19h

Petit théâtre de la Maison de la Culture

Entrée libre

+ d’infos : 40 544 544, www.maisondelaculture.pf

 

 

 

You may also like...