N°126 – Partager la danse et la culture entre Océaniens

 

Maison de la Culture (TFTN) – Te Fare Tauhiti Nui

 

Rencontre avec Marion Fayn, co-organisatrice des rencontres internationales de danse. Texte SF.

Spectacle de danse - 5ème Rensontre Internationale de danse 

L’Académie de Danse Annie Fayn organise, en association avec la Maison de la Culture, la 5e rencontre internationale de danse du 16 au 17 mars. Ce temps fort de la danse permet à des danseurs polynésiens pratiquant la danse classique et/ou contemporaine à Tahiti de partager la scène avec les espoirs internationaux de la danse.

 

Initié en 2005, ce projet original et audacieux a permis le rapprochement entre deux établissements du Pacifique : the New Zealand School of Dance (l’école nationale de danse de Nouvelle-Zélande) et l’Académie de Danse Annie Fayn créée en 1995 à Tahiti. L’objectif de ces rencontres internationales de danse, qui ont lieu tous les deux ans : apporter sur le devant de la scène polynésienne le répertoire international de la danse et faire rayonner la création en favorisant des rencontres artistiques et culturelles de la région océanienne et particulièrement avec le triangle polynésien. L’intérêt étant de faire découvrir les chorégraphies tirées du répertoire classique et contemporain international au public local en invitant des artistes et des chorégraphes confirmés. Après le Lac des Cygnes, Don Quichotte, La Belle au Bois dormant, au tour du ballet de Coppelia d’être mis à l’honneur pour cette cinquième rencontre internationale. La chorégraphie est réalisée par le Kirov Ballet, interprétée par les solistes de l’école nationale de danse de Nouvelle-Zélande et le Ballet Coïnsidanse de l’Académie de danse Annie Fayn.

 

Un échange fructueux

 

Lors de cette nouvelle rencontre qui se déroulera les 16 et 17 mars, le public retrouvera un jeune talent, habitué de cet événement. En 2005, Florian Teatiu s’était fait remarquer lors de cet échange et avait ainsi pu intégrer l’école nationale de Nouvelle-Zélande l’année suivante. Basée à Wellington, cette école bénéficie d’une renommée internationale. De ses rangs sont notamment sortis les meilleurs danseurs du Royal New Zealand Ballet. Cette année, le jeune danseur est de retour à Tahiti et rencontrera sur scène Tuarii Tracqui. Médaillé d’or du Conservatoire Artistique de Polynésie française et meilleur danseur du Heiva i Tahiti 2012, le jeune Polynésien est l’un des talents phares du ‘ori tahiti au fenua. Grâce à ces rencontres avec la Nouvelle-Zélande, les danseurs formés à Tahiti peuvent ainsi projeter une carrière dans la danse auprès d’une école reconnue internationalement sans être coupés de leurs valeurs culturelles d’origine. Les échanges avec la New Zealand School of Dance permettent de sensibiliser les jeunes à la danse et à tout ce que cet art peut apporter en termes de performance physique, création libre et apprentissage des valeurs culturelles. Ces rencontres internationales sont une belle opportunité pour nos danseurs polynésiens et une belle découverte pour le public ! Un évènement ne pas rater…

Pratique

 

Vendredi 16 et samedi 17 mars à 19h30

Grand Théâtre de la Maison de la Culture

Billetterie : Maison de la Culture ou en ligne www.maisondelaculture.pf

Renseignements : 87 78 59 48

 

 

 

 

You may also like...