N°114 – Tiki mana’o

IMG_9407Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha

Rencontre avec Mataitai Tetuanui, artiste.

 

Vous pourrez l’admirer, habillé de lumières et entouré de danses, lors de la soirée « Mise en lumière » des tiki, prévue le 3 mars au Musée de Tahiti et des Îles. Ce tiki est l’œuvre de Mataitai Tetuanui. Une création expressive qui est aussi une symbiose artistique originale…

 

Mataitai Tetuanui est un artiste. Il peint, dessine et sculpte ce qu’il a dans le coeur, dicté par son esprit. Il s’inspire des arts polynésiens ancestraux comme des différents courants artistiques occidentaux. Il travaille avec des outils modernes mais de manière traditionnelle. Pour sculpter, point de machine de haute précision, juste des ciseaux à bois ou à pierre qui accompagnent son geste précis et aguerri, rompu à plus de 25 années de pratique. Le tiki que nous vous présentons a été réalisé en public dans les jardins du Musée de Tahiti, lors de performances artistiques qui ont eu lieu au mois de novembre 2016.

Tiki transcende l’oubli

Quelle que soit la technique employée, Mataitai trouve dans l’art un moyen d’expression direct, mais non sans référence. « C’est souvent la forme du matériau qui va me dicter l’idée que je vais réaliser, explique l’artiste. Pour ce tiki, la pierre basaltique ronde m’a directement inspiré l’attitude du tiki. » Tiki dont la posture n’est pas sans rappeler celle du célèbre « Penseur », du sculpteur Auguste Rodin. Et le parallèle n’est pas que formel ; la symbolique est forte. « Le Penseur » de Rodin représente Dante, penché en avant pour « observer les cercles de l’Enfer en méditant sur son œuvre »**. Est-ce là une allégorie du destin de tiki ? Mais tiki, divinité puissante puis bannie, transcende l’oubli. Nous invite à réfléchir sur notre propre condition. Lui, avec ses yeux immenses, la contemple mélancoliquement. Des yeux qui sont justement « fidèles aux représentations traditionnelles du tiki », indique Mataitai. Peut-être afin de nous regarder avec sincérité ?

En jouant sur les codes et en jouant avec les interprétations qu’il laisse libres aux spectateurs, Mataitai nous livre une œuvre unique qui contribue au renouvellement du langage de la sculpture contemporaine polynésienne.

Exposition TIKI : Pratique

  • Exposition TIKI jusqu’au 19 mars 2017. Ouverte du mardi au dimanche, de 9h à 17h

Tarifs : 800 Fcfp l’entrée à l’exposition TIKI / 1 000 Fcfp l’entrée all access incluant les salles d’exposition permanente / gratuit pour les étudiants et moins de 18 ans.

  • Visites guidées : mercredi 1er, mardi 7 et jeudi 16 mars, à 9h15. Tarif : 600 Fcfp + ticket d’entrée.
  • « Regards contemporains sur le tiki » : performances d’artistes peintres, sculpteurs et graffeurs du 27 février au 3 mars (jardins du Musée). Exposition des œuvres du 3 au 19 mars.
  • Soirée mise en lumière et remise des prix des concours d’arts plastiques le 3 mars, à partir de 18h (entrée libre). Accès à l’exposition TIKI au tarif de 700 Fcfp pendant la soirée.
  • Exposition des lauréats des concours d’arts plastiques du 3 au 17 mars dans les déambulatoires du Musée.

Infos : www.museetahiti.pf – 40 54 84 40 – page facebook Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha

 

 

 

* Auteur de « La divine comédie », livre dans lequel Dante accompli un voyage périlleux à travers les neuf cercles de l’Enfer, puis le Purgatoire, avant d’arriver au Paradis où il rencontrera Dieu.

** Source : www.musee-rodin.fr

 

 

 

 

You may also like...