N°114 – L’humour fait son show

 

Maison de la Culture –Te Fare Tauhiti NuiCasting TCS 3

Rencontre avec Vaiana Giraud, responsable de la production et de la communication à la Maison de la Culture, et Mana, gagnant du Tahiti Comedy Show 2016.

 

Le concours d’humour Tahiti Comedy Show revient en mars pour une 3ème édition très attendue. Vous avez de l’humour et du talent à revendre ? Ne manquez pas les auditions au Petit Théâtre de la Maison de la Culture les 14 et 15 mars. Vous souhaitez passer une soirée en compagnie de la relève de l’humour ? Rendez-vous au Grand Théâtre pour la finale le 31 mars. En attendant, on vous dit tout sur l’événement !

La Polynésie est une terre fertile en matière d’humoristes. C’est pourquoi l’Union Polynésienne pour la Jeunesse et la Maison de la Culture ont souhaité simplement et honorablement faire jaillir le talent polynésien, estimant qu’il était essentiel pour le public d’en profiter ! En seulement deux éditions et en leur offrant un formidable tremplin, le Tahiti Comedy Show a donc permis de mettre en lumière le potentiel de jeunes humoristes très prometteurs. Tout le monde se souvient de Patricia Thiollent, alias Trishka, grande gagnante du 1er Tahiti Comedy Show, et de ses sketchs cocasses sur son quotidien. Quelques mois après sa victoire, Trishka animait une chronique sur « Rires et Chansons », jouait dans une série télévisée et faisait la première partie du célèbre humoriste Kev Adams au stade de la Punaruu. Parmi les inoubliables candidats au 1er concours : André Tauraa, surnommé Papa Tihota (prix spécial coup de cœur du jury) et Mickey Spitz, Pūtē de son nom de scène (prix spécial promotion des langues). Les deux jeunes comiques n’ont pas cessé depuis d’enchaîner les représentations et restent toujours très demandés.

Mana, de son vrai nom, Teraimana Reid, avait pour sa part conquis les membres du jury et le public lors du 2ème Tahiti Comedy Show, en mars 2016. Ce jeune homme de 24 ans, qui s’était présenté presque par hasard, s’était hissé à la première marche du concours avec ses sketchs incisifs.

« J’ai fait le Tahiti Comedy Show pour le fun, nous dit Mana. L’expérience des scènes en France a été aussi éprouvante que formatrice. Jouer seul devant un public parisien, ça marque ! Léonore Canéri a été d’un grand soutien, elle m’a notamment appris à maitriser ma timidité. J’ai aussi compris que le ‘talent’ ne suffit pas, être humoriste est un métier à part entière, il faut s’y consacrer entièrement ! Cela demande énormément de travail. Je continue à faire des scènes ici à Tahiti, toujours pour le fun ».

 

Une 3ème édition prometteuse

 

La formule du concours fonctionne, avec de nouvelles catégories cependant : les organisateurs ont en effet tenu à apporter une dimension plus large à cet évènement, en rajoutant deux catégories destinées aux adolescents de 13 à 18 ans. Il s’agit des catégories Teen single et Teen group, dans lesquelles, comme leurs noms l’indiquent, les jeunes participants s’inscriront soit en solo soit en groupe. De quoi révéler de jeunes talents et leur offrir une scène à la dimension de leur talent !

Quant aux catégories « Stand up », catégorie individuelle pour les amateurs de 18-30 ans, et « Open », pour les amateurs et professionnels de plus de 16 ans, qui peuvent se présenter seul ou à plusieurs, elles se maintiennent toutes deux. Pour participer, il suffit de s’inscrire auprès de l’UPJ ou de la Maison de la Culture sans attendre ou directement aux auditions qui ont lieu les 14 et 15 mars au Petit Théâtre de la Maison de la Culture. Au total, dix finalistes en Stand up et Open et 6 finalistes en catégories teen seront sélectionnés pour participer à la finale, prévue le 31 mars au Grand Théâtre de la Maison de la Culture. En attendant celle-ci, vous pourrez les découvrir à travers des modules de présentation diffusés sur TNTV. Nous ferons également plus ample connaissance avec les jeunes humoristes sur les ondes de « Rire et chansons » ou dans les pages de la Dépêche de Tahiti.

Quant à la finale, elle sera présentée par le désormais incontournable Papa Tihota. Les candidats se succéderont par catégorie et autant dire qu’ils feront le maximum pour tenter de conquérir le jury et le public avec leurs sketchs acides ou subtils, qui ne se gênent jamais pour tacler toutes les particularités locales… Et on en redemande ! A la clé pour les gagnants, de nombreux cadeaux : des sommes d’argent, des billets d’avion, des nuits d’hôtel, du coaching… Et le grand finaliste en stand up se verra offrir un séjour de formation à Paris du 8 au 18 juin, lors duquel il participera à de nombreuses scènes et notamment à la finale du Kandidator, un concours d’humour national ! « L’objectif de ce voyage est de donner une dimension plus large à l’évènement, explique Vaiana Giraud, responsable de la production et de la communication à la Maison de la Culture, mais surtout, de permettre au gagnant de gagner en expérience. L’exercice des scènes parisiennes est une opportunité unique autant qu’une épreuve qui aguerrit nos jeunes talents ! »

 

 

Le jury

 

Le jury est composé de 5 membres choisis par les organisateurs pour leur connaissance du monde du théâtre, de la scène et des ressorts de l’humour. Ces personnalités sont en partie recrutées parmi les partenaires, soit :

  • TNTV
  • Rire et Chansons
  • Te reo o Tefana
  • L’Union Polynésienne pour la Jeunesse
  • Te Fare Tauhiti Nui

 

 

 

3ème Tahiti Comedy Show : Pratique

 

  • Auditions : les 14 et 15 mars de 14h à 18h au Petit Théâtre de la Maison de la Culture
  • Coaching des finalistes : les 23 et 24 mars
  • Finale : le 31 mars à 18h00 au Grand Théâtre de la Maison de la Culture
  • Tarif de la soirée : 1 500 Fcp, tarif unique, pack famille (2 parents et 2 enfants) 4 000 Fcfp. Les billets sont en vente à la Maison de la Culture dès le lundi 6 mars.
  • Tournée à Paris du vainqueur : du 28 mai au 13 juin 2017. Participation à la finale du grand concours national « Kandidator » : le 11 juin 2017, au théâtre Les Feux de la Rampe à Paris.

+ d’infos : 40 544 544 – www.maisondelaculture.pf

 

 

 

You may also like...