N°113 – Se confronter au monde actuel

Centre des Métiers d’Art – Pu ha’api’ira’a toro’a rima’iC copie

Rencontre avec Viri Taimana, directeur du Centre des Métiers d’Art.

Vous vous demandez ce qui définit l’art contemporain océanien ? Le documentaire « Putahi – Kotahitanga » explore la question, du point de vue intime d’artistes de toute l’Océanie. Qu’est-ce qui les motive à créer ? Quelles sont leurs influences ? L’apport de leur histoire ? La place du patrimoine ? Un film exigeant sur le fond et la forme à découvrir à l’occasion du FIFO.

Près de vingt artistes de régions océaniennes différentes – Hawaii, Tonga, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Polynésie française -, de domaines artistiques différents – peinture, sculpture, tressage – se sont réunis en Nouvelle-Zélande l’an dernier le temps d’un échange original et porteur : le PŪTAHI. Rencontre enrichissante sur le rôle de l’art dans la vie de tous les jours, sur l’esprit critique, sur l’expression de la liberté de penser et la construction de l’identité, elle a donné naissance à un documentaire imaginé par Viri Taimana, artiste plasticien et directeur du Centre des Métiers d’Art.

Partager pour rayonner

 

« Inscrire dans le présent une société en plein développement et en pleine réflexion permet d’introduire un équilibre », témoigne Viri Taimana. A quoi ressemblera en effet le patrimoine de demain s’il n’y a pas de créations qui répondent aux problématiques actuelles ? Si les formes du passé ne sont pas renouvelées ? L’art en tant que tel a t-il un rôle dans nos sociétés ? C’est à partir de ces questionnements que le film « PŪTAHI – Kotahitanga » a été réalisé. Il dresse un panorama de l’art contemporain océanien à travers ses acteurs, confirmés et en devenir, leurs inspirations et leurs doutes. Souvent, l’histoire personnelle tutoie la grande histoire et génère une dynamique créatrice, surtout lorsqu’elle est partagée avec d’autres artistes de la même région du monde.

Il s’agit à la fois de mettre en valeur cet immense potentiel, mais aussi d’aborder la question cruciale du rayonnement international de l’art contemporain océanien, qui fait encore largement défaut.

 

De ce partage d’idées, d’images, de savoirs, de cultures, naissent des liens indéfectibles et des créations originales permettant de repenser l’histoire et ses valeurs, de se comprendre, se stimuler et, finalement, se projeter. Par leurs prises de position, leurs sensibilités visuelles et émotionnelles, cette nouvelle génération d’artistes engagent le spectateur à se confronter au monde actuel et à saisir l’apport de l’art à l’histoire et à leur quotidien.

« PŪTAHI – Kotahitanga » : Pratique

Documentaire de Viri Taimana

Réalisé par Are Rimbault

Supervisé par Jean-Daniel Tokainiua Devatine

Produit par Heiata Aka / Ke’a concepts et productions

Durée : 35 min – Année : 2016

Langues : Français – Anglais

Diffusé lors du FIFO dans « Les écrans océaniens » : mercredi 8 février à 18h (salle de projection) et samedi 11 février à 13h (Petit Théâtre et salle Muriavai de la Maison de la Culture).

+ d’infos : www.fifo-tahiti.comwww.cma.pf

 

 

You may also like...