N°105 – L’artisanat en fête !

Service de l’Artisanat Traditionnel – Pu ‘ohipa rima’i42_o_42_000017685_2521_10

 

Rencontre avec Laurence Joutain, directrice des opérations de la Tahiti Fashion Week, Véronique Kohumoetini et Timeri Temataua, agents au Service de l’Artisanat Traditionnel, Laïza Vongey, chargée de la promotion et de la communication de l’EPIC Vanille de Tahiti.

 

Texte : LR. Photos : DR.

 

Au mois de juin, l’artisanat est en fête ! Et sous toutes ses formes : traditionnelles, modernes, contemporaines, gustatives… Quatre événements mettent en lumière la richesse des savoir-faire des artisans polynésiens : la Tahiti Fashion Week, le salon des Marquises, la semaine de la vanille et le Heiva Rima’i. Des salons qui montrent l’étendue des connaissances et des techniques des artisans et artistes du fenua. Mode, artisanat, cuisine… Il y en aura pour tous les goûts, preuve de la vivacité de notre culture et de sa créativité sans cesse renouvelée. Venez à la rencontre de l’artisanat, pilier économique du Pays et le socle du patrimoine polynésien.

 

 

La Tahiti Fashion Week : « un coup de pouce » aux créateurs polynésiens

 

La Tahiti Fashion Week est en train de se faire une place importante dans le calendrier des événements de l’année. Ce show dédié à la mode et aux créateurs locaux est organisé pour la troisième année consécutive par une petite équipe composée d’Alberto Vivian, le créateur de l’événement qui en est le directeur artistique, et Laurence Joutain, la directrice des opérations. Ils n’ont plus à faire leurs preuves car près de 400 personnes se sont pressées aux précédentes éditions, enthousiasmées par la nouveauté et la beauté des défilés. Les Fashion week existent dans beaucoup de pays. Ces semaines, dédiées à la beauté et à la mode, donnent la tonalité de la saison dans le prêt-à-porter. Alberto V a eu la volonté d’en créer une à Tahiti. Les organisateurs, en partenariat avec le Service de l’Artisanat Traditionnel, offrent un podium aux artisans et ils sont plusieurs à profiter de l’occasion pour dévoiler leur savoir-faire en matière de prêt-à-porter, d’accessoires, de bijoux… Une belle promotion pour la création locale. « On accueille tous les créateurs. C’est libre, il n’y a pas de concours, il faut juste qu’ils proposent des choses inédites », indique Laurence Joutain, directrice des opérations. Ce qui est recherché, c’est la nouveauté et peut-être aussi l’audace. Il faut surprendre, accrocher l’œil, s’amuser et séduire de potentiels clients. « C’est un coup de pouce », résume humblement Laurence Joutain. Un coup de pouce qui peut parfois être essentiel dans la carrière d’un créateur.

Promotion du Pays, développement économique, apprentissage, découverte et mode, la Tahiti Fashion Week a tout pour plaire !

 

Tahiti Fashion Week : Pratique

  • Du 8 au 10 juin, en soirée à partir de 17h30
  • Dans les jardins de l’Assemblée le 8 et le 9 juin (entrée libre)
  • Au Méridien Tahiti le 10 juin (9 500 Fcfp la place avec cocktail dinatoire et 2h30 de show).

+ d’infos : page Facebook de la Tahiti Fashion Week

 

 

Les Marquises s’installent à Tahiti

 

Deux fois par an, les Marquisiens viennent à la rencontre du public de Tahiti. Le salon des Marquises, organisé par la Fédération Te Tuhuka o te Henua Enana, soutenu par le service de l’Artisanat Traditionnel, rassemble plus d’une centaine d’artisans au mois de juin et vers le mois de novembre de chaque année. Depuis les années 90, l’artisanat s’est petit à petit fait connaître et les salons sont devenus des rendez-vous incontournables. « C’est en 1993 que le Pays a eu l’idée d’exporter les savoir-faire marquisiens et montrer les produits des artisans de cet archipel », explique Véronique Kohumoetini, du service de l’Artisanat Traditionnel. Auparavant, l’artisanat polynésien était plus familial. Aujourd’hui, beaucoup d’artisans se sont regroupés en associations et peuvent désormais vivre dignement de leur passion. Plus d’une soixantaine de stands vont être installés salle Aorai Tini Hau pendant une semaine. Les précieux objets arrivent la veille du salon. Il faut ensuite se dépêcher de tout installer pour être prêt à l’ouverture.

 

Un art recherché

 

Cet événement est l’occasion de se faire connaître auprès des visiteurs mais c’est aussi un rendez-vous incontournable pour beaucoup de Marquisiens. Car des commerçants qui tiennent des boutiques à Tahiti, mais aussi des connaisseurs et des collectionneurs, viennent y chercher la perle rare. L’art marquisien est apprécié et recherché et les fabricants le savent, d’autant qu’en dehors de ces salons, les occasions de commercialiser leurs produits sont rares. Des animations pour mieux faire connaître l’archipel seront également organisées pendant cette semaine : de la danse avec les groupes Te Oko o te Henua Enana et Te Toa vi’i Fenua, des démonstrations culinaires avec la préparation du poisson mito (du poisson découpé et salé auquel on ajoute du citron ou du lait de coco juste avant de le déguster) et du kaaku (du uru pilé), ainsi que des tableaux vivants chaque samedi avec un village culturel. Le salon des Marquises est un avant-goût de l’archipel dans toute sa beauté et son originalité. Une invitation à faire le voyage…

 

Salon des Marquises : Pratique

  • Du 4 au 12 juin, de 8h à 19h
  • Salle Aorai Tini Hau
  • Entrée libre

+ d’infos et programme des animations : www.artisanat.pf

 

 

Une semaine complètement vanille !

 

La petite gousse noire au parfum enivrant va être la star pendant quelques jours à l’Assemblée de la Polynésie française. Ateliers culinaires, concours de desserts et de cocktails, une matinée de vente de récolte, concours de parures vanillées, horticulture… La semaine de la vanille en est à sa 9ème édition. Le programme est chargé et entièrement dédié à ce produit luxueux et dont la saveur tahitienne est unique. L’objectif de cet événement est de promouvoir la vanille de Tahiti, et, même si celle-ci est déjà reconnue et très recherchée à l’international, l’EPIC Vanille estime important de continuer à faire parler d’elle. Et de la dévoiler dans tous ses états. En bijoux, en cocktails, en desserts, en plats, en produits cosmétiques, et peut-être bientôt en pharmacopée puisque des chercheurs commencent à s’intéresser à ses propriétés. Sur ces quatre jours, des producteurs proposeront leurs produits – la gousse de vanille et ses dérivés – et des artisans exposeront leur savoir-faire, toujours autour de la vanille de Tahiti. Des restaurants associés à l’événement la fêteront aussi dans leur menu en proposant chaque jour un plat avec de la vanille de Tahiti. Une quarantaine d’établissements ont prévu de participer. Toujours pour flatter les papilles, un concours de desserts et de cocktails est ouvert au public : il suffit de s’inscrire et d’apporter ensuite son produit fini devant le jury. Un atelier cuisine sera animé par des chefs du lycée hôtelier de Punaauia qui expliqueront une recette à base de vanille.

 

Quand la vanille devient bijou 

 

Un concours artisanal sera organisé durant ces quatre jours pour trouver la plus belle parure à base de vanille. Vanira Art Création met en valeur la délicatesse, la créativité et le savoir-faire des artisans. Ces bijoux exceptionnels seront exposés puis portés lors d’un défilé de mannequins. Le public pourra voter pour la plus belle parure et un jury départagera ensuite les participants. Toujours dans le domaine artistique, un concours de dessins dans les écoles a été mis en place, sur le thème : « complètement vanille ». La classe qui obtiendra le premier prix recevra une jardinière de vanille à installer dans l’enceinte de l’école, l’idée étant de mieux faire connaître ce produit aux enfants. Une vingtaine de stands sont prévus, partagés entre les producteurs et les artisans, sur ces quatre jours. Comme pour rappeler qu’elle reste un produit haut de gamme, la Vanilla Tahitensis se fait rare en ce moment, sa production est tout juste en train de reprendre. Une raison de plus de profiter de cette semaine pour la sentir, la goûter, la boire ou la porter ! Ce rendez-vous important pour la filière a été placé sous le thème : « la vanille a de l’avenir ».

 

9ème Semaine de la Vanille : Pratique

  • Du 14 au 18 juin, de 9h à 18h
  • Dans le hall de l’Assemblée de la Polynésie française
  • Entrée libre

+ d’infos et programme détaillé : www.vanilledetahiti.com

 

 

Heiva Rima’i : l’artisanat dans tous ses états

 

Les fêtes du mois de juillet sont le rendez-vous de l’année de la danse, du chant et du sport mais aussi de l’artisanat ! Le Heiva Rima’i met en avant la création de la Polynésie française dans sa multitude. Ce sont les artisans eux-mêmes, regroupés au sein du comité Tahiti i te Rima Rau, qui organisent ce grand rendez-vous, soutenu par le Service de l’Artisanat Traditionnel. Pour cette 28ème édition, ils se réuniront autour du thème du « foyer polynésien » ou utuafare ma’ohi. Tout le savoir-faire polynésien est exposé : sculpture sur bois, sur pierre ou sur os, bijoux, tifaifai, tressage, vannerie, couture… L’artisanat dans toute sa variété et sa richesse est visible durant ces quelques semaines grâce aux 120 artisans présents cette année. Chaque archipel est représenté et a droit à une journée entièrement consacré à son propre savoir-faire traditionnel. L’occasion pour les artisans des îles de mettre en avant leurs spécialités comme la vannerie pour les Australes, le tressage et la sculpture pour les Gambier, le travail des coquillages pour les Tuamotu, la sculpture pour les Marquises.

 

Faire vivre l’artisanat

 

En véritables passionnés, les professionnels cherchent aussi à faire évoluer leur savoir-faire, se mettant au défi avec des concours. Cette année, trois épreuves sont organisées : la réalisation d’un pouf avec du tissu patchwork, la réalisation d’un panier en pae ore décoré de coquillages et la réalisation d’un panier pour costumes traditionnels. Les créateurs doivent réaliser leurs produits sur place, les visiteurs peuvent donc assister à la fabrication d’un objet de A à Z et apprécier la maîtrise du geste et des techniques. Des animations, des démonstrations et des dégustations seront également proposées pendant cet événement : fabrications de produits artisanaux, conseils en horticulture, démonstrations de massage, etc. Chaque association aura une journée pour promouvoir les créations de ses propres artisans auprès du public. Le tout sera ponctué par le défilé de la fête de l’autonomie, le 29 juin, le Hivavaevae, auquel les créateurs présents au Heiva Rima’i prennent part.

 

28ème Heiva Rima’i : Pratique

  • Du 24 juin au 17 juillet, de 9h à 18h
  • Salle Aorai Tini Hau à Pirae
  • Entrée libre

+ d’infos et programme détaillé : www.artisanat.pf

 

Quelques temps forts…

  • Tous les jours de 9h à 15h : animations par les artisans des différentes associations (défilés, démonstrations…).
  • Tous les jours de 16h à 18h : animation musicale.
  • Mercredi 29 juin, à 12h : départ des artisans pour le défilé Hivavaevae.
  • Jeudi 30 juin, à partir de 8h : début du concours « réalisation d’un pouf en tissu patchwork ».
  • Mardi 5 juillet, à partir de 8h : début du concours « réalisation d’un panier en pae ore décoré avec des coquillages ».
  • Mercredi 13 juillet, à partir de 8h : début du concours « réalisation d’un panier pour costumes traditionnels ».
  • Vendredi 15 juillet, à partir de 15h : remise des prix de tous les concours

 

You may also like...