N°99 – La « robe du missionnaire » : une pièce unique en tapa…

Musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha

Rencontre avec Theano Jaillet, directrice du Musée de Tahiti et des Îles.

Texte et photos : MD.

Parmi les pièces rares exposées dans l’exposition « Des Ecritures à l’écriture » se trouve une robe datant de la fin du XIXème siècle. La particularité de celle-ci ? Elle est entièrement réalisée en tapa.

Difficile de définir son origine ainsi que l’identité de son créateur mais on sait que cette robe a été faite à Tahiti. La « robe du missionnaire », comme elle a été baptisée, est aussi mystérieuse qu’ancienne. Elle fait partie de la collection historique de l’association Tenete et elle est en dépôt au Musée de Tahiti et des Îles depuis 1977. C’est un modèle représentatif de la période durant laquelle les missionnaires imposaient aux femmes polynésiennes de se vêtir. Tradition polynésienne du tapa et coupe empruntée aux schémas vestimentaires occidentaux, cette robe est un exemple de syncrétisme tout à fait intéressant.

Une oeuvre exceptionnelle

La robe est à elle seule une œuvre d’art. Le travail sur les fibres de tapa est appliqué, minutieux. Le tapa est en fait cousu sur du faraoti avec des boutons de nacre. Cet habit a un col d’empiècement plus épais et des dessins en peinture marron, certainement réalisés avec de la terre mouillée. Ces dessins sont aussi visibles sur les manches à gigot de la robe. La coupe de ces manches est d’ailleurs très soignée avec revers et poignets. Elle possède même une poche sur la face avant droite pour y glisser une main par exemple. Mais la grande majorité de la robe est composée de tapa toilé, plus fin. C’est d’ailleurs parce qu’il est plus fin que le tissu naturel qu’il a moins résisté au temps ; comme on peut le voir sur les faces avant et arrière de la robe. Une petite traîne vient apporter une touche supplémentaire d’élégance à l’habit. Malgré les quelques dégâts liés au temps, la robe reste toute de même très bien conservée lorsqu’on connaît sa fragilité et les décennies qu’elle a traversé…

Exposition « Des Ecritures à l’écriture » : Pratique

Au Musée de Tahiti et des Îles

Salle d’exposition temporaire

Jusqu’au 27 mars 2016

Ouvert du mardi au dimanche, de 9h00 à 17h00 en journée continue

Tarifs :

_ Salle d’exposition temporaire : 800 Fcfp / tarif réduit (groupe plus de 10 personnes) : 700 Fcfp

_ Entrée combinée (salle d’exposition temporaire + salles d’exposition permanente) : 1 000 Fcfp / tarif réduit (groupe plus de 10 personnes) : 900 Fcfp

_ Gratuit pour les scolaires, les étudiants et les membres de l’association des Amis du Musée, sur présentation d’un justificatif.

+ d’infos : Tél. : 40 54 84 35 – www.museetahiti.pf

You may also like...