N°99 – Confectionner une étoile en pae‘ore

Service de l’Artisanat Traditionnel – Pu ‘ohipa rima’i

Texte et photos : MD.

Par Kahaia Hatitio, artisane.

Kahaia Hatitio est une jeune artisane de 24 ans installée à Raivavae. Elle a été initiée dès l’âge de 10 ans à l’artisanat en confectionnant ses premiers chapeaux et colliers en coquillages aux côtés de sa mère et de sa grand-mère. Désormais confirmée, Kahaia cherche aujourd’hui à innover. Touche à tout, elle nous apprend aujourd’hui à tresser une étoile en pae’ore. De quoi vous inspirer pour la décoration du sapin de Noël ! 

Matériel nécessaire :

2 feuilles de pandanus sèches d’environ 1 mètre chacune

Un ciseau

Une aiguille

– Enlever les arrêtes des feuilles de pandanus à l’aide de l’aiguille pour obtenir 4 brins de même taille (1)

– Les plier en deux puis les enfiler les uns aux autres avant de serrer (2) important : face lisse (en haut), face rayée (en bas) puis enfiler à nouveau une seconde fois (2 tours donc).

–  Enfiler ensuite le premier brin sous le dernier, puis faire une boucle et pincer pour former un triangle. Le faire ainsi de suite puis bloquer le dernier brin par l’autre face de l’étoile. (3.1/3.2/3.3/3.4/3.5/3.6)

– De l’autre côté, accrocher le premier brin sous le dernier point en faisant une boucle puis serrer. Répéter l’opération 4 fois sur la première face puis en faire de même sur l’autre face. (4.1/4.2/4.3/4.4)

– Couper les brins de pandanus trop longs pour finaliser l’étoile. (5)

L’artisane : Kahaia Hatitio 

Elle travaille à Raivavae où elle vit depuis un peu plus d’un an. La majeure partie de la journée, elle s’occupe de sa grand-mère de 73 ans, elle aussi artisane et lorsqu’il lui reste du temps libre, elle se penche sur ses créations. Elle récolte elle-même les matières premières aussi bien dans les montagnes que sur les motu. Ses spécialités : les fleurs artisanales, les piques cheveux, les paniers, les sous-plats, les colliers et bracelets, les bagues ou encore les tifaifai.

You may also like...