N°96 – La cinquième symphonie… du cœur !

Conservatoire artistique de Polynésie française – Te FareUpaRauCPAIX PHOTO SOROP ENFANT FINANCE IMG_2555

Rencontre avec Fréderic Cibard, attaché de direction au conservatoire.

Texte : SF. / Photos : CAPF.

Organisé par le Conservatoire et le club Soroptimist International de Tahiti, le concert de la Paix vise à financer les études culturelles et musicales des jeunes étudiantes méritantes issues de milieux défavorisés.

Deux heures de concert, deux heures de musique et de danse pour venir en aide aux jeunes femmes défavorisées : c’est l’objectif du cinquième concert de la Paix, qui se déroulera cette année encore dans la grande salle de la mairie de Pirae le samedi 26 septembre prochain. Cinq ans déjà… « C’est une symphonie du cœur », explique Frédéric Cibard avec entrain. Depuis cinq ans maintenant, le Conservatoire travaille main dans la main avec le club service Soroptimist International pour organiser cette manifestation musicale initiée, il est vrai, en l’honneur de la Journée Internationale de la Paix. « Cette entente avec nos amis du club Soroptimist relève encore une fois d’une histoire de cœur, fondée sur un credo commun : la Musique et l’Art sont les meilleurs alliés de la Paix ; ils peuvent et doivent changer la vie des gens et les élever ». La recette du concert de la Paix est justement consacrée, dans son intégralité, au financement d’études de jeunes élèves qui n’ont pas les moyens d’intégrer des établissements comme le Conservatoire ou des écoles privées. Mais… pourquoi les femmes uniquement ? Soroptimist International s’adresse spécifiquement à la gente féminine, issue de milieu défavorisé, qui souhaite avancer et s’élever. Ce club service, qui a des antennes un peu partout dans le monde et un siège d’observateur au sein des Nations Unies, est un réseau de « femmes de choc » qui ont réussi dans la vie et viennent en aide à celles qui sont dans le besoin. Présidé localement par Anouk Chavanne, le club de la Polynésie française est une antenne importante et très active de ce réseau.

Un concert du cœur et de qualité

En 2014, dix jeunes femmes ont ainsi pu bénéficier de la gratuité de l’inscription au Conservatoire. Cinq d’entre elles ont intégré le cursus classique, cinq autres le cursus traditionnel. Toutes ont d’ailleurs été à la hauteur des espoirs placés en elles. Une des élèves, suivie depuis le début de cette collaboration, a obtenu la deuxième mention à son examen de flûte traversière. « Aujourd’hui, elle est l’une de nos instrumentistes les plus prometteuses. La musique a changé sa vie », confie Frédéric Cibard. Grâce au concert de la Paix et au soutien du Club Soroptimist, cette jeune élève de 20 ans tentera le concours d’entrée 2015 au Conservatoire de Strasbourg en flûte traversière, et s’est inscrite à l’université de la ville en section musicologie.

Ce concert, le premier de l’année pour les élèves du Fare Upa Rau, est un moyen de partager ensemble et en famille l’amour pour la Musique avec cette idée d’apporter son aide aux personnes en difficulté. C’est aussi l’occasion de voir sur scène les danseuses de haut niveau du Fare Upa Rau, ces jeunes étoiles du traditionnel qui ont rejoint l’organisation depuis l’année dernière. La première partie du concert est désormais réservée aux élèves lauréats du cursus classique et aux danseuses de ‘ori tahiti du Conservatoire. La seconde partie, quant à elle, sera consacrée au chant, avec de très belles surprises et de grandes voix dans un style Jazz et Rock qui en surprendra plus d’un. Andy Tupaia, Teiva LC ou encore Guillaume Matarere ont honoré, dans le passé, ce concert de leur présence et de leur immense talent. Ils restent les « parrains » de cœur de ces apprentis musiciens sur la voie de l’excellence. Un dernier mot pour saluer la participation des équipes de la mairie de Pirae, partenaire depuis le début de ces concerts du cœur.

Concert de la Paix : Pratique

  • Samedi 26 septembre, à 19h30
  • Dans la grande salle de la mairie de Pirae
  • Tarif unique : 2 000 Fcfp
  • Billets en vente au Conservatoire (début septembre) ou sur place à partir de 18h00 le jour du concert
  • Renseignements au 40 50 14 18 – conservatoire.pf

 

You may also like...