N°93 – Il y a 150 ans, nos ancêtres les Chinois

Maison de la Culture – Te Fare Tauhiti NuiaUs9SC39xrUe0hDb7xL63ZvAwAMUorYojY0Z5IWh4P8IYZtolTjV-b0uLB3AzUAQVn41UkoRKlUFcwxiGDXhiYNQcYhYnwI9ySyrvPL5tdRwct6Rl2rrj5R-go-r7PjVX2JkR8RjFpJ3vMyJ_uX40q3TpL0hDerF

 

Rencontre avec Guy Yeung, président de l’association Si Ni Tong.

Rédaction : SF. Illustrations : DR.

 

 

Du 17 au 25 juin, l’association Si Ni Tong propose au public de découvrir à la Maison de la Culture une exposition qui retrace l’arrivée et l’histoire des premiers Chinois en Polynésie française.

 

28 février 1865. Un trois-mâts prussien baptisé Ferdinand Brumm débarque à Tahiti après 83 jours de navigation. A son bord, 329 Chinois venant de Hong Kong. Les mois suivant, deux autres navires, le premier Spay of the Ocean en décembre 1865 et le second Albertine en janvier 1866, voyageront jusqu’à Tahiti avec des centaines de passagers originaires de Chine. Ces navires marquent le début de l’immigration officielle et massive des Chinois de Polynésie française. Au total, près de 1000 coolies, des travailleurs agricoles réputés pour leur acharnement au labeur, s’épuiseront au travail durant sept longues années sur la plantation de coton d’Atimaono, à Papara. Mais qui sont véritablement ces Chinois ? Pourquoi et dans quel contexte sont-ils partis de leur pays ? Comment ont-ils vécu leur arrivée sur le fenua ? Dans quelles conditions ont-ils travaillé ? Pourquoi certains sont-ilsrestés à Tahiti ?

 

Un devoir de mémoire

 

Ces questions, aujourd’hui, peu nombreux sont ceux qui peuvent précisément y répondre. Pour palier cette méconnaissance,l’association Si Ni Tong propose, à l’occasion de la commémoration du 150ième anniversaire de l’arrivée des Chinois en Polynésie française, une exposition sur leur histoire. A travers des planches de dessins, des photographies ou des témoignages aussi anciens que précieux, l’exposition retrace l’histoire de ces immigrants Chinois dont un certain nombre finira, parfois par obligation, par s’installer sur le territoire. Cette première exposition s’attache exclusivement à la période de 1865 à 1911; une seconde devrait avoir lieu en septembre-octobre et reviendra cette fois sur une seconde période del’histoiredes Chinois de Tahiti entre 1911 et 1973. En attendant, le public polynésien aura le privilège de (re)découvrir une partie de cette aventure humaineen se laissant transporter dans le passé. Pour la première fois, un véritable travail généalogique a été effectué pour trouver et nommer les descendants de ces premiers immigrants. Parmi eux, on retrouve ainsi les hommes politiques Teva Rohfritsch ou Jonas Tahuaitu mais aussi l’enseignante de mandarin du Lycée Paul Gauguin, Lucie Guilloux et bien d’autres personnages publics ou moins connus du Pays. Cette exposition apporte à la fois un éclairage sur l’environnement politique, économique, sociologique et historique de l’époque et résonne comme un devoir de mémoire par rapport à ces premiers arrivants.

 

Encadré

Exposition « Il y a 150 ans, nos ancêtres les Chinois » : Pratique

 

 

Du mercredi 17 au jeudi 25 juin

Ouvert de 9h00 à 17h00 (12h00 le samedi)

Salle Muriavai

Entrée libre

Renseignements au 40 544 544

You may also like...