N°91 – Les Archives vous ouvrent leurs portes avec Archipol

VH-archipol-1Service du patrimoine archivistique audiovisuel – Te Piha Faufa’a Tupuna

 

Rencontre avec Tamatoa Pomare Pommier, chef du Service du Patrimoine Archivistique et Audiovisuel.

Texte et photos : VH.

 

Le Service du Patrimoine Archivistique et Audiovisuel détient 12 km de documents en tous genres : photos, livres, vidéos, etc. Pour présenter ces fonds au public, le service a eu la bonne idée en 1998 de lancer « Archipol – le cahier des archives de Polynésie ». Une publication aussi intéressante que pédagogique qui aborde l’histoire de la Polynésie selon un thème précis mais sous un maximum de formes !

 

 

Savoir que les archives de Tipaerui conservent 12 km de documents, c’est bien. Mais savoir ce que contiennent ces documents, c’est mieux ! D’où la création de la revue « Archipol – le cahier des archives de la Polynésie », par le service des archives en 1998. Cette publication se décline à ce jour en 15 numéros. « Les sujets sont divers puisqu’on a commencé avec un Archipol sur les années technicolor, pour évoluer vers la question du foncier, l’agriculture, la guerre de 14-18, les Australes, Bora Bora ou encore la dynastie des Pomare qui est l’objet du dernier Archipol », explique Tamatoa Pomare Pommier, chef du Service du Patrimoine Archivistique et Audiovisuel. « Le principe de cet ouvrage est d’utiliser les documents conservés par les archives et de trouver des présentations thématiques avec le concours d’un historien, Michel Bailleul. Ce dernier effectue des recherches sur une thématique particulière et va proposer une rédaction cohérente de tous ces éléments. Nous essayons également le plus possible d’intégrer des copies de documents que nous avons afin de montrer au public ce patrimoine. »

 

Rien que les faits

 

L’intérêt d’Archipol, en marge de présenter ces fonds d’archives, est bien évidemment pédagogique, car chaque numéro retrace une partie de l’histoire de notre Pays et permet d’aborder divers thèmes touchant aux évolutions institutionnelles, politiques, économiques et culturelles de la Polynésie française. Archipol se veut être un outil de référence pour les enseignants, une base de travail pour les chercheurs et un vecteur de sensibilisation de la jeunesse et de la population au patrimoine archivistique et à l’histoire du Pays. Une autre spécificité des cahiers Archipol : ils ne présentent que des documents existants. « La traçabilité de l’information qui est donnée est claire et ne fait pas l’objet d’interprétation, poursuit Tamatoa Pomare Pommier. Nous présentons, nous synthétisons uniquement les documents que nous détenons. Nous ne cherchons pas à interpréter une action par rapport à une autre, nous n’avons pas d’approche polémique sur un sujet d’histoire. Nous présentons les documents tels qu’ils sont. »

 

Si c’est dans l’Archipol, c’est consultable !

Derrière sa volonté d’informer le public sur les fonds présents aux archives, le SPAA envoie également une invitation à consulter ces fonds. « Archipol permet de présenter tous les documents que nous conservons et de rappeler à la population que ces documents existent et qu’ils sont consultables ».

Le Service du Patrimoine Archivistique et Audiovisuel ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et prévoit déjà la sortie de deux nouveaux numéros en 2015.

 

 

Les numéros Archipol disponibles au SPAA

 

Archipol n°1 : « 1950-1959 Les années technicolor », 1 000 Fcfp

Archipol n°2 : « La question foncière à Tahiti (1842-1929) », 900 Fcfp

Archipol n°3 : « L’huitre nacrière et perlière aux Tuamotu-Gambier », 1 000 Fcfp

Archipol n°4 : « La presse en Polynésie française », 1 000 Fcfp

Archipol n°5 : « La guerre de 14-18 vue de Tahiti », 1 200 Fcfp

Archipol n°6 : « L’agriculture polynésienne 1955-1965 », 1 000 Fcfp

Archipol n°7 : « 1860-1880 Une page d’histoire des îles Marquises » 1 000 Fcfp

Archipol n°8 : « 1972-1977 L’Autonomie au centre des débats », 1 000 Fcfp

Archipol n°9 : « 1875-1950 Les EFO au quotidien », 1 000 Fcfp

Archipol n°10 : « Moorea : Regards, descriptions, témoignages », 1 400 Fcfp

Archipol n°11 : « Aux Australes : Petites histoires du passé », 1 000 Fcfp

Archipol n°12 : « Un siècle de problèmes et de progrès aux Tuamotu », 1 000 Fcfp

Archipol n°13 : « Bora Bora en 1942 – Opération BOBCAT », 1 000 Fcfp

Archipol n°14 : « Les hommes du conseil colonial et du conseil général dans les EFO 1880-1903 », 2 200 Fcfp

Archipol n°15 : « La dynastie des Pomare », 3 000 Fcfp

 

Service du Patrimoine Archivistique Audiovisuel : Pratique

Ouvert au public du lundi au vendredi, de 7h30 à 12h00 

+ d’infos : 40 41 96 01 – [email protected]

 

You may also like...