N° 86 – La technique de la rose

Service de l’artisanat traditionnel – Pu ohipa rima’i

 

 

Par Ruita Teaotu épouse Williams, artisane des Tuamotu et présidente de l’association Te Vahine-Kauria

 

 

Matériel :

1 feuille de palme de cocotier

 

 

Étapes :

Prendre une feuille de palme de cocotier et faire un nœud simple à environ 5 cm de la base la plus large. (1, 2 et 3)

Maintenir la base de 5 cm et, à partir du nœud, plier l’autre bout de la feuille par en-dessous de façon à la ramener sous le nœud. (4 et 5)

Répéter l’opération plusieurs fois afin de former le contour de la rose et arrêter lorsque la taille de celle-ci vous convient. (6, 7, 8, 9 et 10)

Pour maintenir le tout, passer une dernière fois la feuille par en-dessous et l’attacher en un nœud simple ou double sous la rose. (11, 12, 13)

Votre rose est prête, vous pouvez maintenant laisser libre court à votre imagination pour en faire ce que vous voulez. (14)

 

Feuille de cocotier, pae ’ore, kere, ruban, tissu… Cette technique de la rose peut s’appliquer de la même façon à n’importe quelle matière. La rose pourra ensuite orner sacs, robes, chapeaux, colliers, etc. Les possibilités sont illimitées. (15)

 

Par exemple, si vous disposez d’un brin de raphia ou de ni’au blanc, vous pouvez l’attacher tout autour de la tige de la rose que nous venons de réaliser. Ainsi, vous avez une rose en feuille de cocotier prête à venir orner votre oreille ! (16)

 

La rose, symbole de la lutte contre le cancer du sein

La Journée « octobre rose » à Tahiti s’est déroulée le 19 octobre dernier dans les Jardins de Paofai. Dédiée à la prévention du cancer du sein, cette opération de sensibilisation était ponctuée de diverses animations  et notamment d’un concours de confection de couronnes et de plusieurs ateliers consacrés à l’artisanat.

You may also like...