casden

Les pouvoirs du Monoï

Par • 18 oct, 2011 • Catégorie: Ce qui se prépare, Programme Culturel


En novembre, vous allez être envahi par les délicieux effluves de monoï et connaître tous ses secrets pour obtenir une chevelure de rêve…

Du 16 au 19 novembre prochains, la Maison de la Culture accueillera la 4ème édition de la Semaine du Monoï, « Monoï Here », organisée par l’Institut du Monoï. L’occasion pour les laboratoires de cosmétologies, les professionnels du bien-être, les scientifiques, mais aussi les « mamas » de tous les archipels polynésiens d’aller à la rencontre du grand public. Cette année, Monoï Here apportera une attention particulière à nos cheveux. Soin protecteur, réparateur, adoucissant, hydrant, le monoï, utilisé depuis près de 2 000 ans par les Polynésiens, a de nombreuses vertus pour la peau mais également pour le système capillaire. Il possède un effet réparateur sur les cheveux desséchés et abîmés, les rend brillants et faciles à coiffer. De nombreux professionnels du cheveu ont d’ailleurs récemment adopté le monoï de Tahiti appellation d’origine (AO) dans leur gramme de produits capillaires. « L’industrie cosmétique internationale découvre le monoï comme produit de soin pour les cheveux. En très peu de temps, les leaders du marché se sont lancés sur cette application ‘évidente’ en Polynésie et cette 4ème édition ne fera que conforter cet intérêt », note Eric Vaxelaire, directeur de l’Institut du Monoï.

Pour n’en citer que quelques-uns : Ojon, marque capillaire haut de gamme du groupe Estée Lauder, a introduit shampoings et conditionneurs mettant en avant les propriétés du Monoï de Tahiti (AO). Schwarzkopf, spécialiste mondial des soins capillaires propose aux professionnels une nouvelle coloration ton sur ton Igora au Monoï de Tahiti. Enfin, Carol’s Daughter, marque indépendante en pleine croissance, propose depuis peu sa nouvelle gamme Monoï composée de trois soins capillaires.

 

ENCADRE

Découvertes et échanges autour du monoï

Monoï Here permet de retrouver des recettes traditionnelles, de découvrir les plantes de la pharmacopée ma’ohi, de faire le lien entre les monoï d’hier et ceux d’aujourd’hui.

Tiare tahiti, kaupe, nehe, miri miri, de stand en stand et d’île en île, on savoure toute la richesse de cette huile miraculeuse savamment cultivée. Ce salon permet de révéler tous les aspects du monoï, au croisement des sciences et de la tradition, et de découvrir au travers des produits, conférences et démonstrations les multiples atouts et utilisations de cette huile précieuse.

 

Monoï Here : où et quand ?

- A la Maison de la Culture

- Du 16 au 19 novembre

+ d’infos : www.monoi-institut.org

{lang: 'fr'}

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire