casden

La pirogue à voile doit renaître

Par • 25 mai, 2011 • Catégorie: A La Une, Trésors vivants


La pirogue à voile, moyen de navigation ancestral des Polynésiens et source d’inspiration des bateaux les plus modernes, revient timidement dans nos eaux depuis quelques années, grâce à la volonté de passionnés qui souhaitent permettre au plus grand nombre de se réapproprier cette pratique.

À Tahiti, les grandes pirogues doubles à voiles, pahi, tipaerua, ont toutes disparu au début du 19ème siècle, peu après l’implantation des Européens. D’abord interdites par l’administration coloniale qui voulait contrôler la circulation des biens et des personnes, elles ont ensuite été délaissées au profit de moyens de transport plus rapides. Lors des premiers Tiurai, organisés à partir de 1850, on a vu réapparaître les courses de pirogues à rame et à voile, dans un cadre compétitif strictement réglementé. Enoch Laughlin, président de la fédération des sports traditionnels, explique : « les régates de pirogues à voile se sont maintenues jusque dans les années 1970, après elles ont commencé à perdre en concurrents jusqu’à totalement disparaître dans les années 1990 ». A partir de l’an 2000, à l’occasion du festival des archipels organisé à Tahiti, elles reviennent doucement. La fédération des sports traditionnels, créée en 2003, tente depuis de valoriser et dynamiser cette pratique. « En 2010, nous avions 6 concurrents en lice, contre 3 en 2003 », poursuit Enoch Laughlin. Une progression timide, faute d’encadrement, mais qui devrait très prochainement se développer…

 

A l’école de la voile

La fédération des sports traditionnels et la fédération tahitienne de voile vont signer le 4 juin prochain une convention de coopération, destinée à réunir bonnes volontés, compétences et moyens en vue de redonner à la pirogue à voile polynésienne toute la dimension sportive et culturelle, toute l’audience et le prestige que cette magnifique activité mérite. Les deux organismes travaillent parallèlement sur un projet d’envergure : la création dans les prochains mois d’une école de voile, spécialement dédiée à l’apprentissage des techniques de navigation spécifiques au va’a taie, où les anciens pourront transmettre leur science aux futurs ra’atira et équipages. « Nous attendons 8 pirogues pour la régate de cette année, poursuit Enoch. Un projet de construction est en route à Raiatea, et un moule de référence est en cours d’élaboration à Tahiti, pratiquement terminé*. Le  moule de cette pirogue, une fois homologué par les deux fédérations, constituera la référence pour les futures constructions. Cette sorte de jauge, comme c’est le cas dans les sports de voiles tel que le yachting, permettra d’aligner des pirogues ayant des caractéristiques similaires pour les régates, tout en restant dans le concept purement traditionnel. »

Les va’a taie vont-elles retrouver leur aura ? Personne ne peut le prédire, mais les fédérations démontrent leur volonté de redonner une place à cette pratique traditionnelle.

 

Régates de va’a taie 2011, où et quand ?

-       Rade de Papeete

-       Samedi 4 juin pour célébrer la signature de la convention

-       Le 23 juillet dans le cadre du Heiva

-       Le 3 décembre lors des festivités Matari’i i nia


Contacts, informations et inscriptions

- Fédération des sports traditionnels

Président : Enoch Laughlin – Tel : 77 09 05

- Fédération tahitienne de voile

Président : Jean-François Dilhan – Tel : 77 04 49

 

* Ne manquent que le gréement et l’accastillage

{lang: 'fr'}

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

2 Réponses »

  1. Un petit tour par ici vous apprendra que cette renaissance est aussi souhaitée en Nouvelle-Calédonie :
    lezarts-nc.blogspot.com 

  2. Tres content d’apprendre ce que vous faites , je suis le Secretaire de L’Association des Pirogues de Voile de L’ile Maurice , et nous celbrons le 19 & 20 Novembre 2011 , 137 and dhistoire de la Voile Pirogues chez nous car cela existe deppuis 1874 par les colons francais et nous essayons de preserver cette tradition et culture ancestrale depuis , notre site web http://www.regatepiroguesilemaurice.com 

Laisser un Commentaire