Le Hiro’a de février en téléchargement

[singlepic id=530 w=320 h=240 float=left]
Le 41ème Hiro’a vient de paraître, avec un sommaire aussi alléchant que d’ordinaire. Le dossier y est consacré à un événement de taille : une exposition en hommage à Bobby, artiste et homme engagé qui marqua la culture polynésienne de son empreinte. A l’occasion des 20 ans de sa disparition, le Musée de Tahiti et des Îles nous offre une rare occasion de savourer ses œuvres, appartenant pour la plupart à des collections privées. L’œuvre du mois décortique d’ailleurs pour vous l’une de ses toiles évocatrices et riches de sens.

Votre journal se penche également sur les liens entre culture et modernité et montre comment le numérique peut servir l’art polynésien. Vous y découvrirez le vaudeville de Feydeau monté par Mingo & Chanson : « Mais ne te promène donc pas toute nue ! », un titre évocateur qui nous promet à n’en pas douter de rire aux larmes ! On y lira pêle-mêle enfin le bilan du Putahi 2, cette rencontre d’artistes océaniens qui a eu lieu en Nouvelle Zélande pour sa 2ème édition avec le Centre des Métiers d’Art, ou encore ce que la Maison de la Culture propose aux enfants de tous âges. Mélange des temps, des genres, des civilisations, Hiro’a porte haut le flambeau de notre culture riche et métissée qui ne cesse d’évoluer et de grandir entre racines et avenir, signe de sa force et de sa vivacité.

Au sommaire ce mois ci :
10 questions à
: Manouche Lehartel, commissaire de l’exposition Bobby
Le saviez-vous
?  : Putahi, acte 2
La culture bouge
: Machine à rire / Maison à rêves
Dossier
: 20 ans après… Bobby, bien plus qu’un mythe
Trésors de Polynésie
: Inoubliable !
L’œuvre du mois
: Ta’aroa, essence et origine du monde
Retour sur
: Pour le plaisir
Pour vous servir
: Le numérique au service de l’art polynésien
‘Api ma’ohi
: ‘A’ai no Puna’auia
Actus & Programme
Parutions

Télécharger le document

You may also like...