Le ‘ori en fête

[singlepic id=490 w=320 h=240 float=left]
Parés des plus belles fleurs, pareu, plumes, nacres et coquillages, plusieurs centaines de danseurs exécutent leurs chorégraphies avec grâce, sur le son puissant des percussions et à la faveur des jeux de lumière… Le concours de danse du Hura Tapairu est un spectacle sublime et unique en son genre. Mais derrière la magie, ce sont des heures de travail, de sueur et de trésors d’imagination ! La fraîcheur et la liberté du Hura Tapairu séduisent petits et grands noms du ‘ori tahiti, inconnus au bataillon comme lauréats du Saint Graal, le Heiva. Témoignages.

Le Hura Tapairu, vous le savez, est un concours de danse traditionnelle qui offre aux artistes un espace de création et de liberté, grâce à un règlement moins contraignant que le célèbre Heiva i Tahiti. Bien sûr, la danse doit rester « traditionnelle », mais elle peut s’affranchir de certains corsets, permettant aux groupes de laisser éclater toute leur inspiration ! Le public n’en est que plus conquis. Bref, le ‘ori tahiti n’a pas fini de nous surprendre.

Hitireva, Kehaulani Changuy

« Le Hura Tapairu, c’est l’opportunité pour les petites formations de faire connaissance avec le monde du concours, la scène, le public », explique Kehaulani Changuy, responsable de Hitireva, groupe qu’elle a crée en 2006 et directement emmené au Hura Tapairu ! Que de chemin parcouru depuis : lauréate du concours en 2008 puis du Heiva en 2009, Kehaulani a aussi été membre du jury du Hura Tapairu en 2009. « Ca a été un super expérience de passer de l’autre côté du miroir, avoue-t-elle, car on voit comment notre travail est jugé, les critères rentrant en ligne de compte dans la notation. C’est un tout autre regard, qui m’a beaucoup surpris. » Cette année, Kehaulani participe au Hura Tapairu mais encore d’une autre manière : elle dansera dans une troupe. « C’est plus reposant, j’avais besoin d’un peu de répit cette année, mais l’an prochain, Hitireva reviendra. Car j’ai autant de plaisir à participer au Heiva qu’au Hura Tapairu : il y a moins de personnes à gérer et pour autant les sensations, l’adrénaline du concours sont les mêmes. Le fait de concourir en petite formation nous permet d’insister sur la qualité de la danse, de sélectionner les meilleurs éléments et de réaliser des chorégraphies plus complexes. D’autre part, j’affectionne tout particulièrement la scène du Grand Théâtre de la Maison de la Culture. On sent le public, ça crée une émulation, une excitation que l’on n’a pas sur les grandes scènes. » Et si l’ouverture et l’originalité du règlement du Hura Tapairu séduisent Kehaulani, elle tempère : « ce concours offre une grande liberté, c’est vrai, mais ce n’est pas pour cela que je me présenterais avec des costumes en aluminium et en paillettes ! Le Hura Tapairu est contemporain mais sans tomber dans l’excès, il reste traditionnel. »

Hei Tahiti, Tiare Trompette

La fameuse troupe deux fois lauréates du Hura Tapairu, en 2007 et 2008, a participé quatre fois à ce concours que Tiare Trompette, la chef, apprécie beaucoup. « Ce concours est peu contraignant au niveau humain, financier et logistique et offre une grande ouverture chorégraphique, ce qui nous permet de proposer ‘autre chose’, d’être plus créatif. » Depuis six ans que le Hura Tapairu existe, il n’a pas cessé d’illuminer la scène du Grand Théâtre, mais aussi d’évoluer pour correspondre aux attentes des groupes. « Les organisateurs sont réellement à notre écoute, ils ont toujours pris en compte nos remarques pour rendre le concours plus en adéquation avec nos contraintes. La composition du groupe, l’utilisation des instruments de musique, etc., autant de points qui ont été revus, nous permettant de mieux nous organiser. Le règlement est clairement délimité. » Si Hei Tahiti a décidé cette année et l’an prochain de se concentrer sur une tournée internationale, sa responsable n’entend pas bouder pas les concours locaux, bien au contraire. « Nous reviendrons toujours au Hura Tapairu, car c’est un plaisir autant qu’un défi de participer. Les concours de petites formations sont plus difficiles qu’ils n’y paraissent parce que les groupes sont mieux entraînés. Un beau spectacle requiert beaucoup d’energie, mais aussi de la régularité. Le ‘ori tahiti est une technique dans laquelle on ne cesse de se former. Ainsi, quelque soit le palmarès, tout le monde part sur un même pied d’égalité car ce n’est pas le ‘nom’ qui compte, mais le travail effectué ! Dans un concours, on se méfie de tout le monde, c’est bien pour cela que chacun donne le meilleur ! »

Le Président du jury : Matani Kainuku

Au milieu des gradins, les petites ombres que l’on voit ne sont autres que les membres du jury du concours. Il est composé de professeurs et de chefs de groupe réputés. Précision des gestes, coordination, créativité, esthétique des tenues, rien ne leur échappe ! Pour cette 6ème édition, c’est Matani Kainuku, chef de la jeune de la non moins célèbre troupe Nonahere, qui aura l’honneur de présider le jury composé d’autres grands noms du ‘ori tahiti.

ENCADRE

Les thèmes du Hura Tapairu 2010

18 groupes vont participer pour un total de 24 formations. Et non des moindres, avec la présence de grands noms du Heiva tels que Toa Reva, ou Kei Tawhiti. D’autres sommets de la danse polynésienne seront de la partie comme Tahiti Ora ou Manava Tahiti, aux côtés des habitués du Hura Tapairu (Ravahiti Bora Bora, etc.). L’affrontement de ces troupes au parcours si différent promet d’être particulièrement riche et surprenant !

A ORI MAI Vai – L’eau
A HURA MAI E pure no to’u fenua – Une prière pour notre pays
HEREHURA (1

& 2)

Fa maira oe

O hotu

HINAITI URA (HINAITI 1)

HINANUI (HINAITI 2)

HINA (HINAITI 3) – école

Uravaero Toku henua

E purotu oe Koki kiko

Taku kimi anga ra

HOTU TAURE’A Ia tura te natura – Rendons à la nature sa dignité
HURA TAHITI NUI Tautai ouma – La pêche aux ouma
HURA TAU La légende de Teriitaumatatini
IMIORA Ia ora to’u hiro’a tumu – Revis ma culture ancestrale
KEI TAWHITI Hura tini te hono i te peu tumu
MANAVA TAHITI Te mau ho’a no te tai uripa’o – Les guerriers des profondeurs
PUROTUHAUHERE 1

PUROTUHAUHERE 2

Les âmes

Le rêve

RAIVAIHITI 1

RAIVAIHITI 2

Tautai taora – La pêche aux cailloux

Te matai – Le vent

RA’MANA Te hura o te rui – La danse de la nuit
TAHITI ORA Oriraa i Tahiti
TEVAI – école Tiare ma’ohi
TOA HINA Taurea o teie tau
TOA REVA TAUREA

TOA REVA

Te aho ma’ohi – Le souffle ma’ohi

Te ua’a o te tau ‘auhune – Floraisons

TUMATA – école La légende de la banane et du fei

ENCADRE

Concours de danses traditionnelles : 6ème Hura Tapairu

Où et quand ?

– Au Grand Théâtre de la Maison de la Culture

– Mardi 30 novembre, jeudi 2 et vendredi 3 décembre à 19h : Concours

– Samedi 4 décembre à 19h00 : Finale du concours

– Tarif unique 1 500 Fcfp

– Billets en vente sur place

– Renseignements au 544 544 et sur www.maisondelaculture.pf

Par ici le programme des soirées !

Mardi 30 novembre

19h00 : Herehura 1  – Hula

19h20 : Kei Tawhiti – Otea, aparima, ori tahito vahine, ori tahito tane

20h10 : A hura mai – Hula, ori tahito vahine, ori tahito tane

20h30 : A ori mai – Otea, aparima, hula

21h15 : Ra ‘mana – Hula

21h35 : Manavai – Toutes catégories

Mercredi 2 décembre

19h00: Purotuhauhere 1 – Hula, ori tahito tane, ori tahito vahine

19h25 : Manava Tahiti – Toutes catégories

20h20 : Tahiti ora – Hula, ori tahito vahine, ori tahito tane

20h45 : Hura tau – Toutes catégories

21h40 : Hina – Hula

22h00 : Toa Reva Taurea – Toutes catégories

Jeudi 2 décembre

19h00 : Imiora – Toutes catégories

19h55 : Ecole Tevai – Hula

20h15 : Hinaiti Ura – Toutes catégories

21h10 : Purotuhauhere 2 – Hula

21h30 : Hura Tahiti Nui – Toutes catégories

22h25 : Herehura 2 – Hula

22h45 : Raivaihiti Bora Bora 2 – Otea, aparima, ori tahito vahine, ori tahito tane

Vendredi 3 décembre

19h00 : Hotu taure’a – Otea, aparima, ori tahito tane, ori tahito vahine

19h45 : Hinanui (Ecole Hinaiti 2) – Hula

20h05 : Raivaihiti Bora Bora 1 – Otea, aparima, ori tahito vahine, ori tahito tane

20h50 : Toa Reva – Hula

21h10 : Toa Hina – Otea, aparima, hula, ori tahito vahine

22h00 : Intermède

22h15 : Annonce des finalistes pour la soirée du 4

Samedi 4 décembre

Finale du concours


You may also like...