Méditation

[singlepic id=422 w=320 h=240 float=left]
Raymond Vigor ne peint pas, il projette ses émotions. Son besoin de réflexion et son amour pour la lumière l’ont orienté vers une autre façon de penser les formes et les couleurs. Son style fauviste et son univers haut en couleurs font crisser l’âme de ce Polynésien avec énergie et passion. « Méditation » fait désormais partie du fond d’œuvre de la Maison de la Culture.

Raymond Vigor exprime ses envies et ses idées sans préjugés mais avec beaucoup de maturité. On ne peut pas dire que sa peinture soit spontanée, car elle est particulièrement réfléchie et toute en créativité. Il pousse la curiosité de son esprit très loin et, face à la toile, laisse parler sa force intérieure. Un style d’expression original qui donne vie à un monde de couleurs et de personnages en pleine mouvance. « Méditation » est issue de sa dernière exposition, « Spiritualité et érotisme», qu’il a donnée à la Maison de la Culture en mai dernier. Il l’a peint à Rurutu l’an dernier. « J’aime peindre dans les îles. Je m’installe plusieurs semaines ici et là, j’ai ainsi la possibilité de ne me consacrer qu’à ma peinture, de m’imprégner de nouveaux lieux, de nouvelles couleurs, de nouvelles scènes de vie. C’est stimulant. Chez moi je me laisse trop facilement distraire par les tâches du quotidien ! », affirme ce personnage aussi ambivalent que sa peinture, qui, bien que dans une perspective esthétique, recherche et interroge les valeurs, mais aussi les énigmes de l’être humain.

Médiation : entre lumière et réincarnation

Cette œuvre met définitivement l’accent sur le côté spirituel de Raymond Vigor, qu’il interprète ici entre deux courants religieux, le bouddhisme et le catholicisme. « La pensée bouddhiste enrichit ma spiritualité chrétienne. Je mets en scène dans cette toile le personnage de Bouddha, avec une constellation de visages autour de lui qui représente la succession de vies que j’aurais pu avoir si j’avais été bouddhiste. Il y en a 7, chiffre divin par excellence : le monde a été crée par Dieu en 7 jours. Le visage à droite en forme de penseur, c’est moi : il se bouche les oreilles pour mieux se concentrer, ne pas être étourdi par le monde extérieur. » Tous les visages sont auréolés par une lumière jaune, presque or, elles irradient l’ensemble pour se rapprocher de la sainteté de Bouddha. Éclat de couleurs et de mouvements, « Méditation » nous remplit de l’émotion intense de l’artiste, légère et pourtant généreuse, figurative mais hautement philosophique.

ENCADRE

Exposer à la Maison de la Culture ?

Si vous avez un projet d’exposition, contactez Mylène Raveino : [email protected]

ENCADRE

Fonds d’œuvres de la Maison de la Culture

Il est à découvrir en partie sur le nouveau site Internet de l’établissement : www.maisondelaculture.pf

You may also like...