1994 : premier Heiva des écoles de danse !

[singlepic id=347 w=320 h=240 float=left]
Il y a 16 ans, le premier Heiva des écoles étaient officiellement lancé… Nous étions alors en 1994 et le Ministère de la Culture de l’époque avait souhaité permettre à nos jeunes danseurs d’expérimenter la scène et le public, pour le plus grand plaisir de toutes les familles, comblées d’émotion en voyant leur progéniture danser au rythme de la Polynésie.

Rien n’est plus beau que de voir ses enfants sur une scène, exécuter avec rigueur et plaisir les pas de notre tradition. Les yeux pétillants et le corps battant la mesure, « faire » le Heiva représente toujours pour les artistes en herbe une source de joie et de satisfaction intense ! Mais encore fallait-il leur en offrir l’opportunité…

Retour sur un projet d’envergure

A l’époque, Heremoana Maamaatuaiahutapu et Manouche Lehartel sont tous deux conseillers techniques au ministère de la Culture, alors dirigé par Maco Tevane. Ils travaillent sur un projet culturel de grande envergure : les 2ème Jeux de la Francophonie, prévus à Paris en juillet 1994. 47 pays francophones doivent y participer, représentants de nombreuses disciplines (sports, danses, chants, etc.). Pour participer au concours de danse traditionnelle, une délégation polynésienne est créée : la troupe de danse « Tahiti Nui », composée de l’élite des danseurs de l’époque (entre autres : Karl Brillant, Mehiti Hart, Fabien Dinard, etc.) ! Coco Hotahota et Pauline Dexter en sont les ra’atira. Un somptueux spectacle naît de cette association, mais il serait dommage d’en priver le public polynésien…

Une ouverture du Heiva novatrice

Le 29 juin 1994, on célèbre l’ouverture des festivités du Heiva. Juste avant de s’envoler pour la France, le groupe Tahiti Nui (également appelé Hiva Roo Nui) se produira place Vai’ete, pour faire découvrir à tout le monde son magnifique spectacle. Et pour précéder cette prestation exceptionnelle, le ministère de la Culture décide de présenter une autre nouveauté au public : le résultat du travail des écoles de danse. Le Conservatoire Artistique, Makau et Moeta répondent à l’invitation, à laquelle ils ne dérogeront pas les années suivantes ! Le Heiva des écoles de danse est devenu depuis une institution. Au fil des années, de nombreuses autres écoles voient le jour et viennent illuminer les soirées du Heiva de leurs magnifiques créations.

ENCADRE

Moeata se souvient…

Elle a créé son école de danse en 1989 et se souvient qu’avant le Heiva ses écoles de danse, il n’y avait pas de spectacle de fin d’année. Au grand désespoir des parents ! « Les premiers Heiva des écoles sur Vai’ete étaient très chaleureux. La scène était plus petite – il y avait moins d’élèves que maintenant -, offrant une vraie proximité avec le public. Je reste très attachée à cette nouvelle tradition : les jeunes sont motivés pour y participer et les parents tellement fiers d’y assister. »

Pratique

Heiva des écoles de danse 2010

– Place Toa’ta

– Du 8 au 12 juin, de 18h00 à 22h00

– Tarifs :  1 500 Fcfp / personne

+ d’infos : Heiva Nui – 50 31 00 – www.heivanui.com

You may also like...