L’affiche du Heiva 2009

Rencontre avec François Ribet, directeur de l’agence Pub Conseil et Julien Mai, directeur de Heiva Nui.

Oui, cette année ce sera elle notre œuvre du mois, parce qu’elle le mérite bien ! Le travail du photographe comme du graphiste sont le fruit d’une recherche très poussée, pour parvenir à un résultat des plus stylés !

Plus elles prennent de l’age, plus elles sont rares et plus les anciennes affiches du Heiva sont considérées comme des œuvres d’art incontestées. Alors, nous, on a pensé prendre les devants en vous présentant l’affiche du Heiva 2009 comme une véritable œuvre d’art, décryptée par ses créateurs. Mode essentiel de communication publicitaire, l’affiche est un support populaire, une mode, un objet de collection et un moyen d’expression. Mais aussi et surtout un objet d’art, dans la mesure où sur elle se concentre tout un potentiel d’innovations tant dans la conception que dans le graphisme, la recherche esthétique.

Heiva Nui, pour la deuxième année consécutive, met l’eau à l’honneur pour le Heiva. « L’eau, symbole de vie et de transparence » confie Julien Mai, directeur de Heiva Nui. « Nous devons valoriser cet élément vital et néanmoins préoccupant. L’eau fédère les êtres humains et les rassemble : nous en avons tout besoin. C’est dans cet esprit que nous travaillons. La présentation simple et sans artifice de cette affiche nous a immédiatement séduite. Un fond noir, neutre, sur lequel le costume rouge de la danseuse tranche magnifiquement. La danseuse est pour moi telle une belle plante, qui, pour évoluer en harmonie, a besoin d’eau. C’est notre vision du Heiva : comme l’eau, il est un événement fédérateur et essentiel à la Polynésie et aux Polynésiens. »

« 2 séances photos, à la tombée de la nuit, dans la piscine de l’InterContinental Tahiti, ont été nécessaires pour obtenir LA bonne image, avec les mouvements de l’eau autour de la danseuse », explique François Ribet, directeur de l’agence Pub Conseil. « Une mise en place importante d’éclairage a permis d’obtenir ce résultat. »

Le mouvement de l’eau est obtenu par la gestuelle de la danseuse Nahema, des Grands Ballets de Tahiti. Nous avons souhaité montrer une danseuse neutre, n’appartenant à aucun groupe participant au Heiva. Elle est habillée entièrement en rouge, pour évoquer la fête, la vie et la couleur du Pays. »

L’affiche du Heiva 2009, c’est :

  • Sur une idée originale de Heiva Nui
  • Une réalisation de l’agence Pub Conseil
  • Conception graphique : Patricia Lauzes
  • Photographie : Fred Payet
  • Mannequin : Nahema, danseuse des Grands Ballets de Tahiti

You may also like...