Le 11ème Inter-congrès des Sciences du Pacifique

Rencontre avec Régina TAUFA, responsable de production à Heiva Nui

Le 11ème Inter-congrès des Sciences du Pacifique se tient à Tahiti, du 2 au 6 mars. Cette manifestation internationale co-organisée par la France et la Polynésie française, en collaboration avec les collectivités françaises du Pacifique, rassemble des scientifiques en provenance d’Asie et de toute la région Pacifique autour du thème « Les Pays du Pacifique et leur environnement océanique face aux changements locaux et globaux ». Heiva Nui intervient dans l’organisation de la soirée culturelle polynésienne du mardi 3 mars.

En liaison directe avec les Assises de la Recherche française dans le Pacifique qui se sont déroulées à Nouméa en 2004 et le point d’étape qui s’est tenu en 2006 à Tahiti, cette rencontre permettra le développement d’échanges fructueux entre l’ensemble des Etats de la région Asie-Pacifique et les collectivités anglophones et francophones du Pacifique (Polynésie, Wallis et Futuna, Nouvelle-Calédonie).

Cinq sous-thèmes seront abordés à l’occasion de ce 11ème colloque : Ecosystèmes, Biodiversité et Développement durable ; Changements climatiques et acidification de l’océan ; Les défis de santé dans le Pacifique : maladies infectieuses, maladies non transmissibles et santé des populations ; Culture et Politique : les enjeux de la modernité ; Gouvernance et Economie: les défis futurs pour le Pacifique.
L’objectif premier de cette manifestation est de faire le point des connaissances sur le problème des changements locaux et globaux auxquels sont confrontés les pays du Pacifique compte tenu de leur situation géographique. La problématique sera explorée sous tous ses aspects scientifiques, humains, socio-économiques et culturels.
L’établissement Heiva Nui est chargé d’organiser une « soirée culturelle polynésienne » pour valoriser plus particulièrement ce dernier volet. L’institution s’attachera à faire découvrir la beauté des îles au travers de stands de découverte de l’artisanat polynésien où les cœurs vibreront aux rythmes des percussions marquisiennes. Le visiteur découvrira le tatouage, la fabrication des tifaifai ou encore les sports traditionnels à l’aide de fiches de présentation de chaque discipline et ne pourra qu’être enchanté par les himene, les danses, et l’art culinaire que Heiva Nui prendra soin de valoriser dans le cadre symbolique qu’est le Musée de Tahiti et des Îles. Un cadre qui se prête aussi particulièrement à la mise en scène du rituel sacré de la cérémonie du «’ava »*.

L’Association des Sciences du Pacifique, ou Pacific Science Association (PSA)

Organisation scientifique, régionale et non gouvernementale, la PSA a pour but de faire avancer la science, la technologie et le développement durable dans et pour la région Asie-Pacifique. La PSA est composée à la fois d’organisations nationales (comme les Académies des Sciences par exemple) et de scientifiques, membres à titre personnel. Le secrétariat de la PSA est basé au Bishop Museum à Hawaï, depuis la fondation de l’association en 1920.

Dans le domaine de la recherche, la PSA aide les initiatives sur les problèmes émergeants cruciaux tels que la perte de la biodiversité, les changements climatiques et l’acidification de l’océan, les maladies infectieuses émergentes et les conséquences sociales de la mondialisation ; des domaines où la science peut fournir les informations cruciales exigées à la fois par la société et les décideurs pour prendre en pleine connaissance de cause les réglementations pertinentes.

Par l’intermédiaire de ses congrès et inter-congrès – qui ont lieu tous les quatre ans – et de ses groupes de travail scientifiques, la PSA fournit une tribune internationale et interdisciplinaire aux scientifiques pour discuter et faire le point sur leurs préoccupations communes et sur les priorités régionales. 21 congrès de la PSA ont eu lieu depuis la première manifestation organisée à Honolulu en 1920 et 10 inter-congrès ont été organisés depuis le premier à Kuala Lumpur en 1969. Au travers de son réseau, la PSA participe aussi à mettre en relation des scientifiques de pays développés et de pays en voie de développement y compris ceux des archipels et des états les plus isolés du Pacifique. L’association publie enfin le « Pacific Science », un trimestriel dédié aux sciences biologiques, physiques et sociales dans la région pacifique.

Pour plus d’informations : www.pacificscience.org
Le programme
– La manifestation se déroule sur 5 jours, du lundi 2 au vendredi 6 mars 2009.
– La séance plénière inaugurale introduira la thématique générale du colloque et les sous-thèmes. Cinq demi-journées traitées en séances parallèles seront consacrées aux thèmes retenus. Le jeudi, une séance traitera des coopérations régionales et inter-régionales qui existent dans le Pacifique, ou sont susceptibles d’être mises en place. La séance plénière finale aura pour but de faire un bilan des résultats du colloque.

Infos pratiques
– Le colloque se déroulera en anglais ou en français avec une traduction simultanée.
– Cinq salles de conférence seront mobilisées sur le site de l’Hôtel Hilton.
– Pour toute information : http://www.psi2009.pf
L’intervention de Heiva Nui
Une soirée culturelle polynésienne est organisée, le mardi 3 mars, dans l’enceinte du Musée de Tahiti et des Îles. Des ateliers de tifaifai et de tatouage seront mis en place dans les jardins. Des démonstrations de sports traditionnels et d’artisanat auront également lieu sur le paepae. Le groupe Te Ui No Pare Nui ponctuera la soirée d’un Himene tarava, d’un Ruau et d’un Himene ute arearea. Les convives assisteront aussi à la cérémonie du ‘Ava*, avant que ne leur soit offerte une dégustation de mets traditionnels. Enfin, les prestations des groupes de danse Katahinui et Hei Tahiti clôtureront la soirée.

* Le ‘ava est une plante jadis cultivée dans toute la Polynésie pour extraire de la racine la boisson du même nom. La cérémonie du ‘ava consiste dans la préparation d’une boisson traditionnelle qui est ensuite partagée avec certaines personnalités. Ce rituel, que l’on retrouve dans tout le Pacifique, permet de célébrer des évènements importants de la société polynésienne.

You may also like...