Documentaire ou reportage ? Une frontière floue !

Rencontre avec Marc Louvat, ancien réalisateur et responsable des fonds audiovisuels de l’ICA et Xavier Lambert, Directeur des Antennes de RFO Polynésie.

Depuis la création du FIFO*, janvier c’est le mois du documentaire à Tahiti. Profitons-en pour en apprendre un peu plus sur lui ! Par exemple, savez-vous quelle est la différence entre un documentaire et un reportage ? Si cette distinction, pour le public novice que nous sommes, peut parfois sembler subtile, elle ne l’est pas moins pour des professionnels du milieu. Pour certains, elle est évidente, pour d’autres, elle est très subjective. Explications…

Un ensemble de critères peut être étudié pour pouvoir classer une œuvre dans telle ou telle catégorie (les intentions de l’auteur, le synopsis, la longueur, la sophistication du montage, l’habillage sonore et musical, les techniques, l’utilisation d’acteurs, l’originalité, la rareté…) mais la différenciation reste parfois très difficile à faire. Voici quelques éléments pour nous y aider.

Le point de vue d’un réalisateur

« Le reportage est un programme de flux, alors que le documentaire est un programme de stock, une œuvre de création », explique Marc Louvat, ancien réalisateur et responsable des fonds audiovisuels de l’ICA*. « On va pouvoir utiliser le documentaire dans le temps, et même le rediffuser. Le reportage, lui, colle souvent à l’actualité et est utilisé très rapidement après sa réalisation. Par ailleurs dans un documentaire, il y a une « odeur », on sent l’empreinte de l’auteur. Dans un reportage, bien souvent, ce n’est pas le style du journaliste qui s’en dégage mais le style de la chaîne ; ce n’est pas lié à l’auteur mais au diffuseur ». « De plus, poursuit-il, le montage d’un documentaire est souvent plus sophistiqué. Le travail est davantage abouti que celui du reportage. Enfin, le documentaire a une vocation ou en tout cas un potentiel patrimonial beaucoup plus fort qu’un reportage. C’est mon point de vue en tant qu’archiviste. Souvent, le travail du documentaire est plus approfondi au niveau de la recherche, ou de l’immersion ».

Les points d’accord du diffuseur

D’après Xavier Lambert, Directeur des Antennes de RFO Polynésie, « un reportage est fait par un journaliste. C’est rare qu’un documentariste en fasse. Je pense aussi que le point de vue de l’artiste, de l’auteur, est beaucoup plus présent dans un documentaire. Le reportage est plus factuel, estime-t-il. Un reportage peut se mettre au niveau du documentaire, alors qu’un documentaire qui se mettrait au niveau d’un reportage serait raté. Pour finir, on prend plus le temps  pour un documentaire : il est rarement fait en moins de 4 ou 5 mois alors qu’un reportage, lui, peut être fait en quelques jours ».

ENCADRE

Pour s’y retrouver

– Le documentaire est l’oeuvre d’un auteur, il est subjectif et intemporel.

– Le reportage est le travail d’un journaliste, il est lié à l’actualité.

* FIFO : Festival International du Film documentaire Océanien

* ICA : Institut de la Communication Audiovisuelle

You may also like...