3 semaines pour dresser le village du FIFO !

L’association FIFO a toujours sollicité l’aide de Heiva Nui pour l’installation du village du festival. Chaque année, mi-décembre, une réunion préliminaire est organisée afin de déterminer les tâches de chacun et début janvier, un repérage des lieux permet de décider des choix définitifs d’emplacements et de décoration. Si l’association du festival, la Maison de la Culture et Heiva Nui se concertent à trois pour arrêter ces choix, c’est Heiva Nui, seul, qui se charge de la mise en place du village.

Tables, chaises, écran, sono, chapiteaux ou encore décoration, c’est toute la logistique du montage dont se charge Heiva Nui. L’Etablissement assure un soutien organisationnel pour la mise en place du village, la décoration du Grand Théâtre et le protocole des cérémonies d’ ouverture et de remise des prix en fournissant une partie du matériel et des moyens humains nécessaires.

Optimisation des structures

La décoration extérieure est faite avec des panneaux de bambous pour l’entrée du village et des palissades de bois pour tout le reste de la structure. « Avec les palissades en bois, c’est plus rapide, explique Yann Pihaatae, responsable de la logistique de Heiva Nui. Elles sont plus faciles à monter que les bambous qu’il faut attacher les uns aux autres un par un, donc on perd moins de temps. On essaie d’adapter les solutions aux desiderata de chacun pour que ça nous prenne le moins de temps possible, poursuit-il. Comme l’année dernière, les effectifs sont réduits car il faut dispatcher les équipes sur différents événements ».

Mutualisation des moyens

Effectivement, ils ne sont pas nombreux à s’occuper de l’installation du village : 4 agents permanents, un temporaire éventuel et un électricien. Dans le but d’optimiser le temps de travail, les décorations sont aussi reprises d’une manifestation à l’autre, d’une année sur l’autre. Par exemple, les palissades de bois ont déjà servi pour le Heiva, et les grands tiki étaient déjà là l’année dernière. Pour le seul montage des palissades, c’est une demi-journée qu’il faut à l’équipe – maintenant que les bambous ont été réservés exclusivement à l’entrée du village. Pour le reste, entre la réunion de repérage programmée au 8 janvier et la fin des travaux d’installation de Heiva Nui (installations extérieures, intérieurs, scène, éclairages…), il faut compter une vingtaine de jours pour tout fignoler et surtout attendre l’intervention du Service des Moyens Généraux pour la mise en place des plus grands chapiteaux avant de pouvoir fermer le village.

Délégation

Au niveau de la décoration, Heiva Nui fait appel au Service des Parcs et Jardins de la Ville pour fournir différentes plantes en pots qui servent à embellir et rendre plus chaleureux les lieux de vie du festival. La décoration florale à proprement parler est assurée par l’association I’e i’e tu noa. Heiva Nui se charge par ailleurs du protocole des cérémonies d’ouverture et de clôture du festival.

ENCADRE

Heiva Nui et le FIFO c’est :

– Du personnel :

2 agents pour les entrées

4 hôtesses pour les cérémonies protocolaires

4 ou 5 agents logistique et 1 électricien pour le montage du village

– Du matériel :

Tables, chaises, écrans, sono, chapiteaux, décoration

You may also like...